Entamer des études n'est pas anodin sur le plan financier. Le kot, les syllabus, le minerval sont autant de coûts qu'il va falloir budgéter pour que votre parcours académique ne s'apparente pas à un gouffre financier.  Être étudiant va souvent de paire avec la gestion efficace d'un budget, mais si celui-ci devait être trop court plusieurs possibilités de financement existent pour vous aider à boucler vos fins de mois. Peut-être avez-vous droit à une bourse d'étude ? Et pourquoi ne pas prendre un job d'étudiant pour combler les trous dans votre budget ?

Vous avez quitté les bancs de l’école et allez maintenant chercher un premier emploi. Votre carrière professionnelle va commencer. Une carrière est rarement un long fleuve tranquille. Un accident, un excès de stress qui peut mener au burn-out ou une maladie longue durée peuvent mettre votre carrière temporairement entre parenthèses. Pour que vos rentrées financières n’en souffrent pas trop vous devrez passer par quelques étapes administratives. De même, si vous vous faites licencier, ou si vous démissionnez.  Une alternative à une carrière d’employé ou de fonctionnaire est de devenir son propre patron en optant pour le statut d’indépendant

Se marier, cohabiter ou simple vivre à deux sans autres formalités est souvent un choix déterminé par la forme qu'un couple veut donner à son union.  Pourtant le choix d'une formule plutôt qu'une autre n'est pas anodin.  Sur le plan fiscal entre autres des différences de taille subsistent entre les couples mariés et les personnes en union libre.  De même, les engagements financiers des conjoints, comme les dettes et les comptes communs, n'auront pas la même portée si vous êtes mariés, cohabitants légaux ou en union libre.

Le belge a une brique dans le ventre, parait-il.  Mais est-il plus intéressant de faire construire une nouvelle habitation ou acheter un logement existant ? Pour opérer un choix en toute connaissance de cause vous devrez entre autres comparer les coûts et les démarches à suivre pour ces deux options. Ensuite, il vous faudra financer tout ça et probablement contracter un crédit hypothécaire et prendre une assurance habitation et une assurance solde restant dû. En définitive, n'est-il pas plus simple de louer son logement ?  

On dit qu'il y a une vie avant et une vie après ! Les enfants chamboulent en effet toute votre vie ... et vos finances aussi ! Un enfant représente un coût important : autant bien connaître vos droits en matière d'allocations et d'aides financières, également si vous envisagez d'adapter votre temps de travail.
De nouvelles questions se posent : combien d'argent de poche, quelles sont les assurances à prendre pour protéger la famille et quelles sont les implications en matière de fiscalité, de sécurité sociale ou en cas de séparation, de décès ou de difficultés financières ?

Une séparation n'est pas une chose facile et certainement pas sur le plan financier. Deux questions sont déterminantes et définiront les règles de votre séparation. La première concerne votre type d'union : êtes vous en union libre, en cohabitation ou mariés ? La deuxième porte sur le climat dans lequel vous vous séparez : vous entendez-vous encore ou plus du
tout ? Les réponses à ces deux questions sont cruciales pour séparer les biens, séparer les finances (crédits, argents sur les comptes ...) et les assurances ainsi que pour toutes les mesures financières liées aux enfants : pensions alimentaires, impôts, sécurité sociale ou même votre héritage.

Il n'y a pas d'âge pour se pencher sur la question de sa pension. Au contraire, il est conseillé de s'y préparer tout au long de sa vie active afin de ne pas être pris au dépourvu l'âge venu. Quels revenus allez-vous toucher une fois pensionné ? Le calcul de sa pension n'est pas simple. En tenant compte de la pension légale, d'une éventuelle pension complémentaire, et même d'une épargne pension pour certain, il est facile de s'y perdre. Si vous êtes salarié, indépendant ou fonctionnaire le calcul de votre pension sera en outre fort différent.

Ne pensez pas que les questions entourant la transmission d’un patrimoine ne vous concernent pas. Pour peu que vous soyez propriétaire de votre habitation, vous avez un patrimoine à transmettre. Qui héritera, de quoi ? À quel coût ? Peut-être est-il intéressant d’anticiper toutes ces questions, dans un testament par exemple, pour que les choses soient claires pour vos héritiers. Planifier sa succession ne s’improvise toutefois pas. Certaines règles doivent être respectées.