Étudier à l’étranger

Étudier à l’étranger peut être une expérience enrichissante tant du point de vue linguistique et culturel que sur un plan personnel. Ce sera certainement un "plus" à mettre en évidence sur votre futur CV. Malgré une série d'avantages, étudier à l'étranger n'est pas forcément une bonne idée pour tout le monde. Etes-vous certain que le diplôme que vous visez à l'étranger est reconnu en Belgique ? Vos connaissances linguistiques sont-elles suffisantes ? Des études à l'étranger, ça ne s'improvise pas. 
 
Si votre décision est prise, pas de panique. Etudier à l'étranger est relativement facile à organiser. De nombreuses organisations offrent d'ailleurs leurs services pour vous faciliter la tâche. Ne sous-estimez pas l'importance du volet financier qui peut-être bien plus lourd que pour des études suivies près de chez vous. Et, comme lors de vacances à l'étranger vous devrez, entre autre chose, vous assurer et veiller à disposer de moyens de paiements acceptés dans le pays. Comme nous vous le disions d'emblée : étudier à l'étranger ça ne s'improvise pas !

LES CONSEILS WIKIFIN

  • Évaluez aussi précisément que possible le coût total que représentera votre séjour académique à l’étranger avant de vous lancer.
  • Si vous ne pouvez financer ces études à l'étranger avec vos fonds propres, prenez contact avec tous les organismes susceptibles de vous octroyer une aide ou une bourse avant d’envisager un crédit bancaire.
  1. Avant d’envisager des études supérieures à l’étranger, il peut s’avérer utile d’effectuer un séjour linguistique préparatoire. Concrètement, après avoir obtenu votre certificat de l’enseignement secondaire, vous pouvez aussi faire le choix de partir pour quelques mois à un an dans un autre pays afin d’y parfaire votre pratique de la langue. Dans la plupart des cas, vous y recommencerez votre dernière année d’études secondaires. Une opportunité pour vous plonger dans une autre culture et réfléchir à l’orientation que vous choisirez pour vos études supérieures.

    De nombreuses associations proposent des séjours linguistiques et des programmes d’échanges.  Selon la durée du séjour, la formule choisie et l’organisme, les tarifs peuvent varier sensiblement. Certains de ces organismes peuvent éventuellement vous aider à obtenir une bourse pour financer votre séjour.

    Un an ou plus à l’étranger

    Il existe une multitude de possibilités d’étudier à l’étranger. Vous connaissez certainement le programme Erasmus, qui vous permet de passer un semestre, voire plus, dans une université à l'étranger (Europe et hors Europe), mais il en existe beaucoup d’autres.

    Vous en trouverez un aperçu complet sur le portail de recherche Ploteus, qui recense les opportunités de programmes d’études en Europe, ainsi que sur le site Youreurope.

    Les sites Internet des hautes écoles et des universités contiennent également de nombreuses informations sur les programmes d’échanges internationaux, les conditions d’admission, la procédure d’inscription, etc. Si vous n’y trouvez pas les informations que vous cherchez, prenez contact avec le secrétariat de  votre établissement.

    Pour de plus amples informations.

    Étudier à l’étranger : informations générales
    Étudier à l’étranger : les programmes européens
    Étudier à l’étranger : le portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles
    Étudier à l’étranger : le portail de la Communauté flamande

    Équivalence des diplômes

    Le décret de Bologne a harmonisé la valeur des diplômes au sein de l’Union européenne. Néanmoins, avant de faire votre choix, nous vous recommandons de vérifier l’équivalence des diplômes obtenus à l’étranger.

    Plus d’infos au sujet de l’équivalence des diplômes.

    Par ailleurs, si vous souhaitez travailler à l’étranger avec un diplôme obtenu en Belgique, vous devrez le cas échéant suivre la procédure de validation des diplômes pour l’étranger.

    Le conseil Wikifin

    • Les possibilités d’étudier à l’étranger sont nombreuses. Examinez bien toutes les options possibles pour être sûr(e) de faire le bon choix.

     

  2. Des études à l’étranger peuvent engendrer des coûts très importants. Les frais d’inscription y sont généralement plus élevés que chez nous. Vous devrez également vous loger, organiser vos déplacements, prévoir éventuellement quelques retours à la maison pour voir vos parents ou vos amis… tout cela coûte cher.

    Il existe différentes façons de prendre en charge les coûts d’un séjour à l’étranger.

    Fonds personnels

    Vos parents ou vous-même disposez des moyens financiers pour payer l'intégralité des frais liés au séjour à l'étranger. C’est la situation rêvée !

    Bourses

    Il est parfois possible d’obtenir une bourse pour financer une partie de votre séjour. Dans certains cas, c’est même le pays d’accueil qui vous octroiera cette aide. Pour plus d’informations à ce sujet, adressez-vous au secrétariat ou au service social de votre établissement. Et ne tardez pas ! Solliciter une bourse est une démarche qui implique de nombreuses formalités. Votre dossier doit être rentré à temps. 

    A l'inverse des prêts, les bourses présentent l’avantage de ne pas devoir être remboursées.

    Aides de l’école supérieure ou de l’université

    Certaines écoles supérieures et universités octroient, dans certaines situations, une aide complémentaire aux étudiants qui souhaitent étudier à l’étranger. Vous obtiendrez plus d’informations à ce sujet auprès du service social de votre établissement.

    Prêts

    Si vous ne pouvez bénéficier d’une bourse, le prêt sera votre ultime recours. Certaines fondations privées octroient des prêts aux étudiants qui souhaitent effectuer un séjour académique à l’étranger. Mais celles-ci sont rares et les conditions d’admission sont très strictes.

    Les banques proposent également des crédits pour financer vos études à l’étranger. Mais n’oubliez jamais qu’emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent...

    Plus d’infos sur les prêts

    Les conseils Wikifin

    • Évaluez aussi précisément que possible le coût total que représentera votre séjour académique à l’étranger.
    • Prenez contact avec tous les organismes susceptibles de vous octroyer une aide ou une bourse avant d’envisager un crédit bancaire.
  3. Logement

    Bien que vous résidiez à l’étranger, vous resterez domicilié en Belgique. Probablement chez vos parents. Il faudra prévoir une assurance pour couvrir les dégâts éventuels qui pourraient être causés dans votre logement à l’étranger. Si vous signez un bail de location à l’étranger, renseignez-vous sur les assurances à prévoir. Il serait regrettable, par exemple, de vous faire voler votre ordinateur et de constater que vous n’étiez pas couvert contre le vol.

    Le cas échéant, le contrat d’assurance du domicile familial pourra vous couvrir. N’hésitez pas à prendre contact avec l’organisme assureur pour avoir une meilleure vue sur les conditions et limites d’une telle clause.

    Plus d’infos sur l’assurance habitation.

    Véhicule

    Lors de votre séjour à l’étranger, vous serez peut être amené à conduire votre voiture. Devez-vous contracter une nouvelle assurance ? En principe, non. Votre carte verte reprend la liste de tous les pays dans lesquels vous êtes couvert. Si votre pays de destination n’y figure pas, prenez contact avec votre compagnie d’assurances. Profitez-en également pour vérifier si vous bénéficiez bien de toutes les couvertures nécessaires pendant votre séjour.

    Si vous achetez une voiture sur place, vous devrez la faire assurer. Si vous contactez votre compagnie d’assurances, celle-ci acceptera éventuellement de transférer votre contrat actuel sur le nouveau véhicule.

    Si vous optez pour une voiture de location, informez-vous afin de savoir si une assurance est comprise dans le coût de la location. Il conviendra peut-être de prévoir une assurance complémentaire.

    Plus d’infos sur l’assurance auto et les couvertures prévues.

    Maladie - hospitalisation

    On n’est jamais à l’abri d’un accident ou d’un microbe malicieux. Que se passerait-il si vous tombiez malade ou deviez être hospitalisé à l’étranger ?

    Votre mutuelle belge interviendra dans les pays de l'Union européenne, mais l’intervention sera vraisemblablement limitée par rapport à la couverture dont vous jouissez en Belgique. Avant votre départ, pensez à demander votre Carte européenne d’assurance maladie (CAEM). Celle-ci vous sera bien utile en cas de pépin de santé à l’étranger.

    Par ailleurs, si vous disposez d’une assurance hospitalisation complémentaire, celle-ci vous couvre bien souvent à l’étranger. Les conditions sont cependant parfois plus limitées. N’hésitez pas à contacter votre compagnie d’assurances ou votre mutuelle pour de plus amples informations sur les couvertures.

    Vous pouvez, en outre, contracter une assurance complémentaire de type « assistance ». Celle-ci couvrira, par exemple, d’éventuels frais de rapatriement. Ce type de couverture est parfois déjà inclus dans le package d’assurances lié à certaines cartes de crédit, de type Gold, Platinum, etc.

    Plus d’infos sur les mutuelles.
    Plus d’infos sur la carte européenne d’assurance maladie (CAEM).
    Plus d’infos sur l’assurance hospitalisation.
    Plus d’infos sur les assurances voyage.
    Plus d’infos sur les assurances de type « assistance ».

    Dommage à autrui

    En pleine partie de tennis, vous envoyez involontairement la balle dans l’œil de votre partenaire. Devez-vous prévoir une assurance spécifique pour couvrir ce genre d’accident fortuit ? En principe, non. Votre assurance responsabilité civile familiale devrait intervenir. En cas de doute, prenez contact avec votre assureur.

    Plus d’infos sur l’assurance responsabilité civile familiale

    Le conseil Wikifin

    • Pour les différents risques, vérifiez attentivement si vos contrats d’assurances vous couvrent également à l’étranger. Et dans le doute, contactez votre compagnie d’assurances.

     

  4. Lors de votre séjour, vous devrez prendre en charge toutes les dépenses quotidiennes. Vous devrez donc être en mesure d’effectuer toutes les opérations de base : retrait d’argent liquide, paiement par carte de crédit, paiement par carte de débit, virements, etc.

    Les paiements à l’étranger diffèrent parfois des pratiques habituelles en Belgique.

    Plus d’infos sur les paiements à l’étranger.
    Plus d’infos sur les paiements par Internet.
    Si vous effectuez des paiements par Internet depuis l’étranger, veillez à toujours respecter les consignes de sécurité.

    Le conseil Wikifin

    • Les banques n’appliquent pas toutes les mêmes tarifs pour les opérations effectuées à l’étranger. Renseignez-vous avant de prendre le départ.