Faites une pause, prenez des vacances !

Un parcours académique réussi impose de s’aérer l’esprit de temps à autre. Les cours, les travaux pratiques, les stages, les périodes de blocus, les examens, éventuellement les secondes sessions… une année d’études est un exercice éprouvant. Si vous en avez l’occasion, offrez-vous un petit break ! Avant de boucler vos valises, prenez quelques dispositions qui vous faciliteront la vie pendant ces vacances bien méritées. 
 
Tout d'abord, vérifiez que votre carte de banque soit bien acceptée dans le pays sur lequel vous avez juré votre dévolu. Si ce n'est pas le cas, prenez les mesures qui s'imposent pour ne pas vous retrouver à cours d'argent une fois sur place. N'oubliez pas de noter le numéro de téléphone de Card Stop (070/344.344) qui pourrait vous être bien utile si votre carte devait malencontreusement disparaître ou être l'objet d'une fraude. Notez également les coordonnées du Consulat belge sur place car si vos papiers devaient être volés, c'est une des premières entités à contacter.
 
Toujours avant le départ, demandez à votre mutuelle votre Carte européenne d'assurance maladie (CAEM) et jetez un coup d'œil à votre assurance hospitalisation et vos assurances complémentaires afin de déterminer dans quelle mesure vous êtes couvert en cas de maladie sur votre lieu de vacances. Ne pensez pas que les tracas de santé "n'arrivent qu'aux autres" et soyez prévoyant. Avez-vous envisagé de souscrire à une assurance annulation lors de l'achat de votre séjour ? Il pourrait être dommage de perdre les économies durement mises de côté pour ces vacances à cause d'ennuis gastriques de dernière minute. 
 
Ca y est, vous y êtes ! Le pays est magnifique et vous êtes bien décidé à profiter des curiosités locales. Si vous envisager la location d'une voiture, vérifiez bien les assurances proposées. Un vacancier averti en vaut deux.

LES CONSEILS WIKIFIN

  • Avant de boucler vos valises, vérifiez si vos cartes sont acceptées dans votre pays de destination.
  • Notez le numéro de téléphone de Card Stop (070/344.344) et les coordonnées du Consulat belge avant votre départ.
  1. En principe, non. La majorité des cartes de débit (Bancontact) émises en Belgique sont équipées de la fonction Maestro, qui vous permet de payer vos achats partout en Europe ou d’y effectuer des retraits d’argent.

    Depuis janvier 2011, vous ne pouvez toutefois plus utiliser la fonction Maestro en dehors de l’Europe. Si vous voyagez en dehors de cette zone, il est en théorie possible de faire débloquer la fonction Maestro de votre carte de débit avant le départ. Dans la pratique,  et pour des raisons de sécurité, les choses s’avèrent un peu moins simples.

    Les cartes Maestro ne sont pas non plus acceptées par tous les commerçants. Vous armer d’une carte de crédit (Visa, Mastercard, American Express, etc.) pourrait donc s’avérer utile. Les cartes de crédit sont souvent exigées pour régler une note d’hôtel, réserver un vol ou payer au restaurant.

    Attention : dans la plupart des cas, les retraits d’argent à l’aide d’une carte de crédit coûtent plus cher que ceux effectués avec une carte de débit.

    Frais

    Les banques n’appliquent pas toutes les mêmes tarifs pour l’utilisation des cartes. Certaines vous comptent des frais pour les retraits, d’autres pas. Certaines appliquent un tarif annuel pour l’utilisation d’une carte de crédit, d’autres pas.
    Comparer les différentes offres peut vous faire économiser quelques dizaines d’euros.

    Assurances liées à la carte de crédit

    Certaines cartes de crédit de type Gold ou Platinum incluent un package d’assurances couvrant une série de risques : assurance annulation, assurance contre le vol, etc. Mais ces cartes coûtent cher et ne sont pas forcément accessibles aux étudiants.

    Plus d’infos sur les paiements à l’étranger.
    Plus d’infos sur les cartes de débit.
    Plus d’infos sur les cartes de crédit.
    Plus d’infos sur les différences entre cartes de débit et cartes de crédit

    Le conseil Wikifin:

    • Avant de boucler vos valises, vérifiez si vos cartes sont acceptées dans votre pays de destination.

     

  2. Les sites Internet dédiés à la location de voitures sont nombreux. En général, la réservation se fera à l’aide d’une carte de crédit. Pensez toutefois à comparer les tarifs, ainsi que les assurances incluses. Si vous estimez que l'assurance proposée est insuffisante, il faudra alors contracter une assurance supplémentaire.

    De même, si vous voyagez en train ou en avion, il est possible de combiner une voiture de location avec votre titre de transport. Si vous réservez en ligne, certains sites vous proposeront une voiture de location à un tarif avantageux.

    Plus d’infos sur la couverture d’assurance des voitures de location

  3. Votre mutuelle interviendra dans les pays de l'Union européenne, mais l’intervention sera vraisemblablement limitée par rapport à la couverture dont vous jouissez en Belgique. Avant votre départ, pensez à demander votre Carte européenne d’assurance maladie (CAEM). Celle-ci vous sera bien utile en cas de pépin de santé à l’étranger.

    Par ailleurs, si vous disposez d’une assurance hospitalisation complémentaire, celle-ci vous couvre bien souvent également à l’étranger, mais à des conditions éventuellement plus strictes ... Informez vous auprès de votre compagnie d’assurances ou auprès de votre mutuelle pour de plus amples informations sur les couvertures.

    Vous pouvez, en outre, contracter une assurance complémentaire de type « assistance ». Celle-ci couvrira d’éventuels frais de rapatriement par exemple. Ce type de couverture est parfois déjà inclus dans le package d’assurances lié à certaines cartes de crédit, de type Gold, Platinum, etc.

    Plus d’infos sur les mutuelles.
    Plus d’infos sur la carte européenne d’assurance maladie (CAEM).
    Plus d’infos sur l’assurance hospitalisation.
    Plus d’infos sur les assurances voyage.
    Plus d’infos sur les assurances de type « assistance »

    Le conseil Wikifin

    • Avant de partir, vérifiez les couvertures proposées par votre mutuelle et votre assurance hospitalisation.

     

  4. Lors de la réservation de vos billets d’avion ou de train, une assurance annulation vous est souvent proposée pour quelques euros supplémentaires. Les conditions de remboursement en cas d’annulation varient d’une compagnie à l’autre, de même que les couvertures proposées. Lisez donc attentivement les conditions pour évaluer si une assurance annulation est vraiment pertinente dans votre cas.

    Si l’assurance proposée ne vous convient pas, vous êtes naturellement libre d’en contracter une de votre côté.

    Plus d’infos sur les assurances annulation.

  5. Immédiatement après avoir constaté le vol, vous devez appeler Card Stop au 00 32 70 344 344. Vous pourrez ainsi faire bloquer vos cartes. Votre responsabilité, dans le cas d'une utilisation abusive par un tiers qui précéderait la déclaration de vol ou de perte, est limitée au montant qui figure dans les conditions générales de la société émettrice de la carte. Renseignez vous auprès de cette dernière.

    Attention, toute négligence risque d'être pénalisante (code PIN inscrit sur la carte par exemple ou simplement remettre à plus tard votre appel à Card Stop peut vous coûter cher).Ce simple coup de téléphone peut, dès lors, vous éviter des surprises particulièrement désagréables.

    Rendez-vous ensuite rapidement dans le commissariat de police le plus proche pour signaler le vol. Les agents de police vous renseigneront sur la démarche à suivre si vos pièces d’identité ont également été dérobées. En général, vous en obtiendrez un duplicata auprès du Consulat belge sur place.

    Plus d’infos sur la procédure en cas de vol de cartes.

    Les conseils Wikifin

    • Avant de partir, prenez bien note du numéro de téléphone de Card Stop.
    • Notez les coordonnées du Consulat belge avant votre départ.