L’épargne individuelle

Vous estimez que votre pension légale, à laquelle s'ajoute éventuellement une pension complémentaire, ne sera pas suffisante pour vous assurer une retraite paisible ? Deux possibilités s'offrent encore à vous pour compléter la manne financière destinée à votre retraite : le troisième pilier et le quatrième pilier.
 
Fiscalement intéressant, le troisième pilier de notre système de pension est relativement populaire. C'est dans ce "pilier" que sont repris l'épargne pension et l'épargne à long terme.  Vous pouvez commencer dès 18 ans à épargner pour votre pension, et cumuler les avantages fiscaux de l'épargne pension et de l'épargne à long terme. En contrepartie de l’avantage fiscal sur les primes versées, l’État prélève une taxe de 8% sur le capital constitué en bout de course.

Les conseils Wikifin

  • Attention aux frais déduits des montants que vous versez dans le cadre de votre épargne pension. Demandez des informations claires à leur sujet.
  • Vous pouvez généralement décider vous-même combien vous épargnez par an. Mais vous devez avoir épargné pendant 10 ans pour pouvoir profiter des avantages fiscaux liés à l'épargne pension.
  • Il n’est pas recommandé de retirer votre épargne pension avant vos 60 ans. Si vous le faites, vous devrez payer des impôts supplémentaires sur le montant prélevé (généralement 33%).
  1. Pour bénéficier d'avantages fiscaux, deux options sont possibles :

    • l'épargne-pension jusqu'à vos 65 ans
      • sous la forme d'une assurance épargne-pension (souscrite auprès d’une compagnie d’assurances) ou
      • sous la forme d'un fonds d’épargne-pension (proposé par les banques).
    • l'épargne à long terme principalement sous la forme d'une assurance vie de la branche 21. Vous pouvez poursuivre les versements dans le cadre de l'épargne à long terme en bénéficier de l'avantage fiscal même après 65 ans.
       

    Pour plus d’informations au sujet des formes d’épargne individuelle, vous pouvez consulter notre rubrique consacrée à l’épargne-pension.

    • Pour l'épargne pension:
      Le montant de votre épargne-pension est à indiquer dans votre déclaration d'impôts. Vous bénéficiez ainsi d'un avantage fiscal de 30%.

      Plus d’infos au sujet de la fiscalité de l’épargne-pension.

    • Pour l'épargne à long terme:
      Le montant de votre épargne à long terme se place dans la même "corbeille fiscale" que celle d'un emprunt hypothécaire. Le montant maximum peut atteindre 2 260 euros pour 2017. Vous bénéficiez d'un avantage fiscal de 30%.

      Pour votre épargne à long terme vous ne pouvez donc pas bénéficier de l'avantage fiscal sur le montant maximum si vous avez un crédit hypothécaire ou si vous avez pris une assurance solde restant dû relative à ce crédit.
      Un avantage de l’épargne à long terme est que vous bénéficiez d’un avantage fiscal sur les primes jusqu’au terme de votre contrat, même après 65 ans. Ce qui n’est pas le cas de l’épargne-pension.

  2. En contrepartie de l’avantage fiscal sur les primes versées, l’État prélève une taxe de 8% sur le capital constitué.

    Plus d’infos au sujet de la fiscalité de l’épargne-pension.

  3. Le quatrième pilier regroupe toutes les formes d’épargne individuelle qui ne sont pas soutenues fiscalement : les comptes d’épargne et comptes à terme, les bons d’État, les placements en actions, en obligations et dans des fonds communs de placement.

    Une habitation propre est un autre élément très important du quatrième pilier.