C'était une évidence...vous aviez trouvé votre moitié. Vous avez construit votre nid et peut-être même agrandi la famille. Mais toutes les histoires d'amour ne se déclinent pas sur le mode "ils vécurent heureux à jamais et eurent beaucoup d'enfants". Le mot séparation a été lâché et un retour en arrière semble peu probable.

Dans votre démarche de désunion, il vous faudra partager les biens, mais aussi vos finances et vos assurances.

Êtes-vous marié, en cohabitation légale ou en union libre ? Les voies légales ne sont pas les mêmes selon le régime de votre union.

Le bien-être des enfants est une question souvent centrale dans une séparation et ne doit pas être négligé. Tout comme la question de la pension alimentaire, pour les enfants mais aussi parfois pour le conjoint.

Enfin, se séparer a des implications fiscales au-delà de la question de la pension alimentaire. Certains éléments de votre sécurité sociale peuvent également être concernés.