Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

worker-making-new-roof.png
Dernière mise à jour

Quelles sont les conséquences d’un licenciement ?

Sur cette page

Un licenciement est une rupture du contrat de travail entre l’employé et l’employeur.

Si votre employeur vous licencie, il devra souvent encore vous employer pendant une certaine période. Ou du moins vous payer durant ce laps de temps. C’est la période de préavis. Dans le cadre d’une démission de votre part, vous devrez également prester une période de préavis. Cette période est souvent plus courte qu’en cas de licenciement.

La durée de la période de préavis dépend de la date de votre entrée en service :

  • Si vous avez commencé avant le 1er janvier 2014, un régime transitoire spécial sera d'application.
  • Si vous avez commencé après le 1er janvier 2014 et l’entrée en vigueur de la loi sur le statut unique, ce sont les nouveaux délais de préavis qui sont d'application.

Pour les ouvriers il existe en outre une forme de compensation au cas où les conditions seraient défavorables par rapport à la nouvelle loi.

Vous préférez ne pas travailler pendant toute la période légale de préavis ? Dans ce cas, vous pouvez tenter de négocier avec votre employeur pour avancer la date de votre départ effectif. Cela s’appelle un licenciement avec consentement mutuel. Il doit être confirmée par écrit, et signée par votre employeur et vous-même.

L’outplacement

Avec la mise en place du statut unique pour les employés et les ouvriers, des mesures ont été prises pour améliorer l’accès des travailleurs à un nouvel emploi. Ainsi, l'outplacement est accessible plus rapidement que par le passé. L’outplacement est un accompagnement intensif des personnes licenciées afin de les aider à trouver le plus rapidement possible un nouvel emploi. L’outplacement est devenu un droit pour toute personne qui doit prester une période de préavis de 30 semaines ou plus, quel que soit son âge lors de son licenciement. La période de préavis est de moins de 30 semaines, mais la personne licenciée a plus de 45 ans (et était employée depuis plus d’un an) ? Dans ce cas, elle a également droit à l’outplacement.

Licenciement pour motif grave

Il peut arriver qu’un travailleur soit licencié pour « motif grave ». Ce cas de figure ne vaut que si l’employeur peut prouver que le travailleur a été régulièrement absent de manière injustifiée, qu’il a été agressif, qu’il a volé l’employeur ou commis d’autres faits graves. Le licenciement met un terme immédiat au contrat de travail. Dans ce cas, le travailleur ne bénéficie pas d’une période de préavis et ne touche pas non plus d’indemnité de préavis.