Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

worker-making-new-roof.png
Dernière mise à jour

Que sont les revenus issus d’activités complémentaires ?

Vous êtes pensionné et vous proposez vos services pour des petits travaux d’entretien ? Ou vous êtes enseignant et faites des gardes d’enfants après votre journée ? Ou encore un indépendant qui coache une équipe le week-end ?

Sous certaines conditions, vous pouvez effectuer des activités complémentaires rémunérées pendant votre temps libre sans devoir vous acquitter de cotisations sociales ni d’un impôt.

Quelles sont les activités concernées ?

Les activités concernées doivent entrer dans le cadre :

  • Du travail associatif : vous réalisez des services en échange d’une indemnité pour des associations socioculturelles sans but lucratif, des associations de fait ou des administrations publiques. Les services ne peuvent pas être de nature professionnelle et doivent figurer dans la liste des activités autorisées : moniteur de sport, animateur, guide nature, etc. Vous ne devez pas faire de déclaration en ligne pour ce type d’activités.
  • Des services de citoyen à citoyen : vous réalisez des services occasionnels pour une personne privée en échange d’une indemnité. Il s’agit bien de services occasionnels qui ne peuvent donc pas être prestés de façon régulière (exemple : tondre la pelouse d’un voisin toutes les semaines). Ces services doivent également être repris dans la liste des activités autorisées : entretien de jardins, préparation de repas, cours particuliers, garde d’enfants ou d’animaux, etc. La personne qui réalise le service doit faire une déclaration via le service en ligne Activités complémentaires.
  • De l'économie collaborative : vous réalisez des services que vous fournissez à une plate-forme d'économie collaborative reconnue. Vous devez déclarer ces revenus sur votre feuille d'impôts. Vous ne devez donc pas les déclarer via le service en ligne « Activités complémentaires », mais vous devez en revanche encore ajouter vous-même les revenus issus de l'économie collaborative à votre total annuel. La plate-forme d'économie collaborative transmet vos revenus en fin d'année au SPF Finances. Ce dernier s'assure alors que vous n'avez pas dépassé le plafond pour l'ensemble de l'année.

Quelles sont les conditions que vous devez remplir ?

Pour bénéficier de ces mesures, vous devez être soit :

  • Travaillleur occupé à minimum 4/5 temps
  • Indépendant en activité principale
  • Pensionné

Quels montants ?

Enfin, les revenus que vous percevez ne peuvent excéder :

  • 6340 euros par an
  • 500 euros par mois, sauf s’ils proviennent d’une activité sportive. Dans ce cas ils peuvent atteindre 1000 euros par mois (montant indexé annuellement).