Quelques astuces ‘financières’ lors de votre inscription dans un club sportif

Quelques astuces ‘financières’ lors de votre inscription dans un club sportif

Pratiquer un sport c’est préserver votre santé. Mais comment limiter les frais que ce soit à l’inscription ou en cas d’accident ?

Coup de pouce de votre mutuelle Pour encourager la pratique du sport, la plupart des mutuelles remboursent en partie l'abonnement d'un club de sport ou de fitness. Ce remboursement peut grimper jusqu’à 50 euros par personne et par an en fonction de la mutuelle. Si plusieurs membres de votre famille font du sport, ces remboursements peuvent être cumulés. Pour obtenir un remboursement, renvoyez le document fourni par votre mutuelle (généralement disponible sur son site internet), complété et revêtu d'une vign

Coup de pouce de votre mutuelle

Pour encourager la pratique du sport, la plupart des mutuelles remboursent en partie l'abonnement d'un club de sport ou de fitness. Ce remboursement peut grimper jusqu’à 50 euros par personne et par an en fonction de la mutuelle. Si plusieurs membres de votre famille font du sport, ces remboursements peuvent être cumulés.

Pour obtenir un remboursement, renvoyez le document fourni par votre mutuelle (généralement disponible sur son site internet), complété et revêtu d'une vignette ainsi que du cachet du club.

Vérifiez vos assurances !

Un accident ou une blessure sont vite arrivés. Etes-vous certain d’être bien assuré ?

Vous faites du sport en club ? Certains clubs sportifs concluent une assurance pour leurs membres. Vérifiez si tel est le cas dans votre club et informez-vous sur ce qu’elle recouvre précisément. 

En cas de blessure, l’assurance accident de la fédération ou du club interviendra pour les frais de traitement qui ne sont pas remboursés par la mutuelle mais ce remboursement peut être limité dans le temps ou à un montant déterminé. La couverture de l’assurance du club sportif ou de la fédération suffit parfois. Pour en être certain, consultez le site internet de votre fédération ou demandez des informations au responsable de votre club.

Vous pratiquez un sport individuel (course à pied, cyclisme...) sans être membre d'un club ou d’une fédération ? Dans ce cas, vous retombez sur les assurances que vous avez vous-même souscrites comme votre RC familiale pour votre responsabilité au niveau des blessures ou sinistres aux autres et la mutuelle pour vos propres blessures. Si vous craignez que les coûts d'un accident ne dépassent l'intervention de votre mutuelle, vérifiez si une couverture est prévue du côté de votre employeur ou pensez à prendre une assurance accidents individuelle.

Attention :

Pour des accidents survenus lors de la pratique de sports dangereux tels que l'escalade, le parachutisme, le rafting, le ski ou le snowboard hors-piste, de nombreuses assurances accidents individuelles n’interviennent pas.

Si vous ne trouvez pas d’assurance couvrant votre sport en tant que sportif individuel, adressez-vous à une fédération sportive qui a peut-être été en mesure de souscrire une assurance pour ses membres.