Quelles garanties sont demandées pour un crédit à la consommation ?

Un crédit à la consommation ne vous est pas accordé d'un claquement de doigt. Avant de vous prêter de l’argent ou de vous octroyer une ligne de crédit, le prêteur est obligé de contrôler votre solvabilité. Il doit vérifier que vous pourrez rembourser votre dette. Ce n’est qu’après cela qu’il peut vous accorder un crédit.
Parfois, le prêteur exige une sécurité supplémentaire sous forme de garantie. Ces garanties sécurisent dans une certaine mesure le prêteur pour le cas où vous ne pourriez plus rembourser votre prêt.

Voici les garanties le plus souvent demandées :

  • une cession de salaire : si vous demandez un prêt, votre prêteur peut vous demander de signer un ‘acte de cession de salaire’. Ce faisant, vous donnez à votre prêteur la possibilité de faire retenir à son profit une partie de votre salaire au cas où vous ne rembourseriez plus le prêt. La loi prévoit cependant que vous conserviez toujours un certain montant pour pourvoir à vos besoins et à ceux de votre famille.
    La même chose peut vous être demandée avec votre allocation de chômage ou votre pension ;
  • un cautionnement : parfois, le prêteur demande que quelqu’un, un membre de votre famille ou un ami, se porte 'caution' pour votre prêt. Si vous ne remboursez pas votre prêt comme convenu, le prêteur peut exiger de cette personne qu'elle rembourse le prêt à votre place.

    La personne qui se porte caution pour vous signe un contrat distinct (un cautionnement) avec le prêteur, contrat reprenant tous les détails de la caution. Le montant de la caution doit y être mentionné absolument. Il s'agira de tout ou partie de la somme empruntée. La personne qui se porte caution pour vous reçoit également un exemplaire du contrat de crédit.

    Se porter caution implique une grande responsabilité. Si quelqu'un vous demande de vous porter caution pour lui, évaluez bien si vous êtes prêt, dans le pire des cas, à payer ses dettes. Et réfléchissez-y à deux fois avant de demander à quelqu'un de se porter garant pour vous. Cette personne n’osera peut-être pas refuser et des années de bonnes relations pourraient ainsi être réduites à néant.

    Pour un complément d'information sur le cautionnement et les autres garanties, consultez le site web du Service public fédéral Économie ;
  • un gage : si vous contractez un prêt pour acheter une nouvelle voiture, par exemple, le prêteur peut vous demander une 'garantie' ou un gage. Il peut s’agir du bien pour l'achat duquel vous contractez le prêt, comme la voiture, mais également d'un autre bien que vous possédez. Si vous cessez de rembourser normalement votre prêt, le prêteur peut, dans certaines circonstances, se payer avec votre gage. En vendant votre voiture par exemple, le prêteur peut récupérer une partie de l’argent prêté. Mais il ne peut jamais recevoir plus que le montant que vous lui devez encore et il doit respecter la procédure légale.

Les conseils Wikifin

  • Évaluez bien les risques qu'impliquent les différentes garanties.
  • Lorsqu’un membre de la famille ou une connaissance se porte caution pour votre prêt, informez-le/la de manière correcte et complète sur votre situation financière.
  • Vous ne pouvez plus rembourser votre prêt garanti par un gage ? Le prêteur doit alors respecter quelques règles avant de pouvoir prétendre à votre bien.