Le prêt à tempérament

Vous ne vous y retrouvez pas ? Il y a en effet beaucoup de crédits à la consommation différents. Mais tout prêteur est obligé de vous informer sur le prêt le plus adéquat pour votre situation spécifique.
La réserve d'argent flexible est expliquée à la rubrique Wikifin concernée.
Nous allons évoquer ici les crédits entrant dans la sphère des prêts à tempérament :

  • le prêt à tempérament : un prêteur spécialisé comme par exemple une banque vous prête une somme pour une période déterminée. Vous remboursez à échéances fixes une partie du montant prêté, avec des intérêts. Le contrat de crédit ne stipule pas toujours à quoi doit servir l'argent. Dans la pratique, de nombreux prêteurs donnent un nom commercial à leurs prêts à tempérament comme 'prêt auto', 'prêt jardin', 'prêt vacances', etc. Mais le principe est toujours le même : ce sont des prêts à tempérament ;
  • la vente à tempérament : votre commerçant offre lui-même la possibilité de payer votre achat en plusieurs fois. C’est donc également un prêt que vous devez rembourser à dates régulières, le plus souvent avec des intérêts. Vérifiez que celui-ci est bien agréé auprès de la FSMA et comparez les frais et conditions du prêt que votre commerçant offre avec les prêts proposés par les autres prêteurs. Un commerçant qui vous prête de l’argent est obligé de respecter les mêmes règles qu'un prêteur spécialisé ;
  • certains vendeurs d’automobiles offrent la possibilité de convenir d’un financement mixte pour une nouvelle voiture. Dans ce cas, vous louez dans une première phase la voiture pour un montant mensuel. Votre contrat de vente stipule qu'ensuite,  après un délai fixé à l'avance, vous pouvez :
    • soit rendre la voiture au garage ;
    • soit acheter la voiture moyennant un prix déterminé lors de la conclusion du contrat ;

On parle dans ce cas d’un leasing (ou un crédit bail).

Prenez le temps de calculer si un financement mixte est plus intéressant qu'une vente à tempérament. Et posez-vous la question de savoir si au bout de la période convenue, vous pourrez payer le prix fixé.

  • le crédit sans intérêt : certains commerçants vendent des biens à tempérament sans facturer ni frais ni intérêt. La somme des remboursements mensuels correspond alors au prix de votre achat. Il s’agit d’une offre avantageuse, mais veillez à pouvoir rembourser les mensualités. Sinon, vous devrez payer des intérêts de retard et des amendes. Soyez cependant toujours attentifs et assurez-vous qu’un tel prêt ne contient pas des coûts « cachés » ou soit soumis à des conditions spécifiques.

Les conseils Wikifin

  • Comparez les intérêts et les frais (taux annuel effectif global) des différentes possibilités de financement avant d’acheter. Emprunter coûte de l'argent !
  • Même un prêt sans intérêt implique une grande responsabilité. Si pour une raison ou l’autre vous ne pouvez pas rembourser vos dettes (à temps), cela aura des conséquences.