De quelle protection jouissez-vous en tant que preneur de crédit ?

Contracter un prêt ou pas ? Et lequel choisir ? Ces questions ne sont pas simples. Vous êtes responsable au premier chef des obligations que vous contractez. Réfléchissez donc bien avant d'emprunter. Avez-vous vraiment besoin de l'objet de votre prêt ? Ne pourriez-vous pas plutôt économiser la somme requise ? Quelles seront les conséquences pour votre entourage si vous contractez un prêt ?

Vous êtes quand même convaincu de la nécessité d'un prêt ? Dans ce cas, le prêteur doit respecter quelques règles conçues pour vous protéger. Il doit vous informer de manière correcte et transparente et vous proposer un prêt qui corresponde à votre situation.

Le prêteur récolte des informations

Les prêteurs sont obligés de vérifier si vous êtes capable de rembourser votre prêt. Ils vont vous poser une série de questions pour évaluer votre situation financière (par exemple sur vos revenus et vos dépenses). Ils doivent vérifier à la Centrale des crédits aux particuliers si vous avez d'autres prêts en cours, mais également si vous avez remboursé vos prêts normalement par le passé.

Des avis dans votre intérêt

Votre prêteur doit évaluer si le prêt que vous demandez convient pour ce que vous voulez en faire. Il doit vous dire quel montant et quel type de prêt correspondent le mieux à l'objectif du crédit et à votre situation financière.

Informations détaillées et contrat de crédit

Pour chaque prêt, le prêteur doit mettre gratuitement à disposition une fiche d'information reprenant toutes les données requises pour pouvoir comparer les différents prêts (ex. le taux annuel effectif global, un exemple, les conditions). Une fois que vous avez opté pour un type de crédit, le prêteur doit établir un contrat de crédit.  Lisez-le attentivement avant de le signer.

Publicité et démarchage pour des crédits

Les prêteurs ne peuvent en aucun cas forcer les consommateurs à prendre des prêts. C’est pourquoi les publicités pour les prêts doivent répondre à des conditions légales très strictes. Les prêteurs ne peuvent par exemple pas insinuer qu'un crédit est facile, rapide ou gratuit. Il leur est interdit de vous proposer des prêts à domicile ou au travail, pour les mêmes raisons. Un prêteur ne peut vous envoyer de proposition de crédit chez vous que si vous l’avez explicitement demandé.

14 jours de réflexion

Une fois que vous avez signé le contrat, vous avez encore 14 jours pour vous raviser. Pour annuler le prêt, envoyez une lettre recommandée au prêteur. Vous remboursez alors la somme empruntée avec les intérêts pour la courte période pendant laquelle vous avez été en possession de l'argent.

Les conseils Wikifin

  • Personne ne peut vous mettre sous pression afin de vous faire contracter un prêt. Prenez le temps de peser le pour et le contre.
  • Comparez les fiches d'information des différents prêteurs avant de prendre une décision. Posez toutes les questions nécessaires.
  • Dans le cas d’un achat à tempérament, vous ne commencez à payer que lorsque vous recevez les biens ou services achetés. Donc, en pratique, dès que vous signez le bon de réception.