Examen par le prêteur : combien pouvez-vous rembourser ?

Évaluez le risque

Votre prêteur a tout intérêt à ce que vous puissiez rembourser votre prêt. Car si ce n'est pas le cas, le prêteur ne gagnera rien. Dans votre intérêt aussi, évitez d'avoir les yeux plus grands que le ventre. Car faire des dettes est plus rapide et plus facile que les rembourser. Déterminez avec votre prêteur la somme que vous pouvez rembourser confortablement, même dans le cas où vous devriez à un moment faire face à des difficultés financières.

Le prêteur doit vérifier que vous pouvez rembourser le prêt

Ce n'est pas parce que les prêteurs gagnent de l'argent en octroyant des prêts qu'ils vous laissent emprunter n'importe quelle somme. Lorsque vous demandez un prêt, votre prêteur doit obligatoirement vérifier que vous pouvez le rembourser, de manière réaliste. Le prêteur risque donc de vous poser les questions suivantes :

  • à combien se monte votre revenu ? Le prêteur vous demande vos fiches de paie ou votre avertissement extrait de rôle. Mentionnez tous vos revenus, également aussi une éventuelle pension alimentaire, des revenus de remplacement, etc ;
  • quelles sont vos charges ? Le prêteur vérifie quelles sont vos charges récurrentes par mois et par an. Tenez compte également des dépenses exceptionnelles comme par exemple un lave-linge à remplacer, des travaux dans votre maison, etc ;
  • quelle est la stabilité de votre situation ? Le prêteur examine votre situation familiale, le type de contrat de travail que vous avez, etc.

Il importe que vous donniez une vue aussi honnête et complète que possible de votre situation. C’est dans votre intérêt également.

Avez-vous encore d'autres prêts ?

Le prêteur vérifie si vous avez (eu) d'autres crédits. Pour ce faire, il passe par la Centrale des crédits aux particuliers  de la Banque Nationale de Belgique.

Cette Centrale des crédits conserve les données, notamment le fait que vous avez ou auriez eu des problèmes de remboursement, de tous les prêts que vous avez actuellement ou que vous avez eus dans le passé. Les prêteurs sont obligés de consulter cette Centrale avant d'octroyer un crédit.

Lorsque le prêteur a étudié votre demande, il décide s'il vous accorde un prêt. Il peut - et même doit - vous le refuser s'il pense que vous ne pourrez pas le rembourser.

Une fois que le prêt vous a été accordé, il est enregistré à la Centrale des crédits. Les éventuels problèmes de remboursement sont consignés dans votre dossier.

La banque peut vous demander des garanties

Souvent, le prêteur demande une garantie (comme une hypothèque) lorsqu'il octroie un prêt. Cette garantie lui offre une sécurité si vous ne pouvez plus rembourser vos dettes.

Que faire si le prêt n'est pas accordé ?

Si le prêteur refuse de vous octroyer un prêt, il doit vous expliquer pourquoi et sur la base de quelles informations il a pris sa décision. Si ces informations sont erronées, vous pouvez les faire corriger.

Les conseils Wikifin

  • Prenez très au sérieux l’analyse de votre situation financière. Vous éviterez ainsi de trop vous endetter.
  • Les prêteurs sont obligés de vérifier votre historique de crédit et de vous interroger sur votre situation financière. Ils peuvent ainsi estimer le montant que vous pouvez rembourser.
  • N’allez jamais jusqu'à votre extrême limite budgétaire . Limitez le montant de vos remboursements mensuels et prévoyez une marge pour les circonstances imprévues (ex. chômage, maladie, etc.).