Frais et impôts

Lorsque vous investissez dans une assurance-vie branche 23, vous devez payer différents frais et impôts. Et ceux-ci influencent votre rendement. C’est pourquoi il est essentiel de bien comprendre la structure des frais avant d'investir dans ces produits.

Taxe sur la prime

Chaque fois que vous versez de l’argent (une prime) dans votre assurance-vie branche 23, vous devez payer une taxe s’élevant à 2 % du montant. Votre assureur transfère cette somme directement à l’État. La partie résiduelle de la prime versée est la "prime nette". Pour en savoir plus, lisez la rubrique Wikifin frais et impôts des assurances-vie.

Frais d’entrée

Les frais d'entrée constituent une rémunération pour l'assureur. Ils s’expriment en un pourcentage de la prime nette et sont directement retenus sur le montant versé.

Frais de sortie ou indemnité de rachat

Ces frais sont dus sur les montants que vous retirez pendant la durée du contrat. Ils sont exprimés en un pourcentage du montant retiré. Ils oscillent le plus souvent entre 1 % et 3 %. Ils sont parfois plus élevés au début du contrat qu’à la fin de celui-ci. Tenez-en compte avant de bloquer votre argent pour une longue période.

Frais de gestion

Ces frais sont invisibles pour vous, mais ils sont bien réels. Ils sont calculés chaque année pour tous les fonds internes auxquels votre assurance-vie branche 23 est liée. Ils influencent donc également le rendement de votre placement.

Impôts

Vous ne payez aucun précompte mobilier sur le rendement d’une assurance-vie branche 23. Il existe cependant une exception à cette règle : sur une assurance-vie branche 23 avec protection du capital ou avec rendement garanti, un précompte mobilier peut parfois être dû.

Avant de signer un contrat d'assurance-vie branche 23, demandez à votre assureur des explications sur les taxes éventuelles. Les impôts peuvent varier en fonction des conditions de votre contrat.

Epargner pour votre pension avec la branche 23 moyennant un avantage fiscal

Depuis quelques années, l’Etat vous permet de souscrire un contrat d'assurance-vie branche 23 pour épargner avantageusement sur le plan fiscal pour votre pension.

Un contrat branche 23 ressemble très fort aux fonds de pension offerts par les banques ; le rendement de ces deux produits d’épargne-pension n’est pas déterminé à l’avance.

Vous trouverez ici des informations sur le régime fiscal de l’épargne-pension, mais n'hésitez pas à interroger votre assureur au sujet du régime fiscal de votre contrat spécifique.

Les conseils Wikifin

  • Les assurances-vie branche 23 ont souvent une structure de frais très complexe.
  • Tenez-en compte. Ne perdez pas de vue que les frais peuvent faire baisser considérablement   votre rendement.
  • Ces frais peuvent varier sensiblement. Il y a donc lieu d'effectuer des comparaisons entre les différents assureurs.
  • Vous utilisez la branche 23 pour épargner avec un avantage fiscal ? Évitez de demander trop tôt le capital versé. Autrement, vous pourriez devoir payer davantage d'impôts dessus.
  • La fiscalité de la pension est très complexe. Demandez conseil à ce sujet à votre intermédiaire financier. Découvrez davantage de détails à la rubrique Wikifin consacrée à l'épargne-pension.