Comparaison entre fonds d’épargne-pension et assurance épargne-pension

Tableau comparatif 

Ci-dessous un aperçu schématique des différences entre un fonds d’épargne-pension et une assurance épargne-pension. Vous trouverez des informations plus détaillées en cliquant sur les différents liens. 

  Fonds d’épargne-pension Assurance épargne-pension
Quoi ? Un fonds qui investit dans des actions et obligations. Une assurance qui garantit un rendement déterminé sur chaque versement. Il peut également y avoir une participation aux bénéfices.
Rendement :    
  • Déterminé comment ?
  • Dépend des rendements des actions et obligations.
  • Un rendement fixé au préalable, valable pour chaque versement.
  • Rendements courants ?
  • Pour les 10 dernières années : entre 4 % et 6 %. Les rendements du passé ne sont pas une garantie de rendements à venir.
  • Les dernières années, le rendement était d’environ 3 %. Le rendement garanti sur les versements de cette année est d’environ
    1,5 %. 
Garantie d’état ? Pas de garantie. Une assurance épargne-pension branche 21 (forme la plus courante) est garantie par le Fonds de garantie.
Réduction d’impôt

Depuis 2018 :

  • 30 % du versement annuel si vous versez jusque 960 euros (soit 288 euros pour un versement de 960 euros) ;
  • 25 % du versement annuel si vous versez un montant compris entre 960 euros et 1.230 euros (soit 307,5 euros si vous versez 1.230 euros).

Depuis 2018 :

  • 30 % du versement annuel si vous versez jusque 960 euros (soit 288 euros pour un versement de 960 euros) ;
  • 25 % du versement annuel si vous versez un montant compris entre 960 euros et 1.230 euros (soit 307,5 euros si vous versez 1.230 euros).
Frais :    
  • Frais d’entrée
  • Généralement 3 %
  • Généralement 6 %
  • Frais annuels
  • Indemnité de gestion annuelle : de 0 % à 1,3 %
  • Parfois
  • Taxe d’assurance
  • Aucune
  • Aucune
  • Taxe boursière
  • Aucune
  • Aucune
Date d’échéance Pas de date d’échéance déterminée au préalable. A partir de 60 ans, possibilité de prise totale ou partielle (plus d'infos). Une date d’échéance déterminée au préalable, généralement à 65 ans ; à ce moment-là, choix entre une somme unique ou des rentes mensuelle.
Impôt final = prélèvement anticipatif    
  • Tarif
  • Calculé sur quoi ?
  • sur les versements + sur un rendement annuel fictif de 4,75 % sur chaque versement.
  • Sur les versements + sur le rendement annuel garanti minimum sur chaque versement. La participation aux bénéfices est exonérée.
Demande anticipée Imposition à 33 %. Imposition à 33 % + frais de sortie.

Pouvez-vous encore changer ?

Peut-être estimez-vous que vous payez trop de frais d’entrée dans le cadre de votre épargne-pension ? Ou vous souhaitez prendre moins de risques ? Vous voulez un fonds d’épargne-pension à la place de votre assurance épargne-pension ? Vous préférez une banque ou un assureur qui impute moins de frais de gestion ? 
Dans tous ces cas, la même question se pose : puis-je encore changer une fois que je me suis lancé dans un certain type d’épargne-pension ? 

  • Changer de banque ou d’assureur ? 

Cela peut toujours se faire, tant dans le cadre d’un fonds d’épargne-pension que dans le cadre d’une assurance épargne-pension. Vous pouvez alors choisir de transférer le montant déjà épargné vers le nouveau fonds ou la nouvelle assurance, ou de le laisser là où il se trouve. Votre banque ou assureur actuel peut facturer des frais si vous optez pour le transfert des montants épargnés. 

  • Passer de dynamique à défensif, ou inversement, dans le cadre de fonds d’épargne-pension ? 

La plupart des banques permettent de le faire sans frais. Vous pouvez choisir de :

  • transférer le montant déjà épargné vers le nouveau fonds, ou
  • laisser le montant déjà épargné dans le fonds que vous avez déjà et uniquement réaliser vos versements futurs dans le nouveau fonds.
  • Passer d’un fonds d’épargne-pension à une assurance épargne-pension et inversement ? 

Vous pouvez avoir plusieurs produits d’épargne-pension de différentes formes en portefeuille. Vous devez alors choisir chaque année dans quel produit vous voulez épargner.  
Pour des raisons fiscales, il est toutefois fortement déconseillé de transférer les sommes épargnées d’une assurance vers un fonds ou inversement.