Différents types de pensions complémentaires

Le règlement de pension décrit le type de pension complémentaire que vous toucherez : une pension complémentaire avec une « prestation définie », ou avec des « contributions définies ».

Plan de pension de type prestations définies

Dans le cas d'un plan de pension de type prestations définies, vous savez à l'avance combien vous percevrez lorsque vous serez pensionné : le montant dépendra dans la plupart des cas du nombre d’années pendant lesquelles vous avez travaillé et du salaire que vous touchiez.

Deux exemples de prestations définies :

  • un capital égal au montant de votre dernier salaire mensuel, multiplié par le nombre d'années de service auprès de l'employeur ;
  • une prestation annuelle (rente) égale à un pourcentage de votre salaire moyen sur toute votre carrière chez l'employeur, pour chaque année de cette carrière.

Le règlement de pension détermine ce que vous percevrez le moment venu (la prestation promise). Pour constituer la pension complémentaire, des sommes sont versées à l'organisme de pension, qui investit ces sommes. S'il s'avère en bout de course que les montants accumulés ne sont pas suffisants pour payer la somme promise, l'employeur doit mettre la main à la poche.

Plus d’informations sur les plans de pension de type prestations définies.

Plan de pension de type contributions définies

Dans ce type de plan de pension, seuls les montants à verser annuellement à l’organisme de pension sont fixés. Les montants payés sont investis et votre pension complémentaire est fonction du rendement de ce placement. Ce rendement s’appelle également le taux d’intérêt.

La pension complémentaire que vous toucherez est donc fonction du rendement des placements. Rendements qui peuvent fortement fluctuer.

Parfois, l’employeur ou l’organisme de pension promet un rendement fixe. La loi veille également à ce que vous ayez droit à un rendement minimum. Lorsque vous prenez votre pension, vous avez au moins droit aux montants versés, majorés du taux d’intérêt fixé par la loi.

Les montants que vous percevez finalement avec ce type de plan de pension dépendent donc en partie des rendements des placements.

Plus d’informations sur les plans de pension de type contributions définies.

La pension complémentaire est généralement associée à une couverture-décès et/ou invalidité.

Une couverture-décès garantit que lorsque vous décédez, votre partenaire, vos enfants ou d’autres bénéficiaires perçoivent un capital ou une rente mensuelle ou annuelle. Si la couverture-décès prévoit le paiement d'une rente mensuelle ou annuelle, le partenaire en bénéficie généralement tant qu'il/elle est en vie. Parfois, une rente d’orphelin est également prévue pour les enfants. Ils percevront cette rente jusqu’à l’âge fixé par le règlement de pension. Une couverture invalidité garantit qu’en cas d’incapacité de travail, vous touchez vous-même un capital ou une rente. Cette rente est généralement payée jusqu’à l’âge de la pension.

Plus d’informations sur les autres avantages liés à une pension complémentaire.