Pourquoi et comment faire de l’éducation financière et à la consommation responsable ?

Le principe même de la nécessité de mettre en place l'éducation financière et à la consommation responsable est aujourd'hui acquis au vu des enjeux de société qu'elle sous-tend.  Que ça soit l'OCDE, le G20 ou la Commission européenne, tous recommandent vivement à tous les pays de mettre en place l'éducation financière.
Les arguments plaidant en ce sens ne manquent pas :

  • la forte pression à la consommation sur les plus jeunes ;
  • la complexité grandissante de produits financiers plus facilement accessibles que par le passé grâce entre autres à internet ;
  • le vieillissement de la population et le défi entourant le maintient en l'état de notre système des pensions.

Un des axes pour concrètement mettre en place l'éducation financière est l'enseignement.
Toutes les analyses démontrent que les bons réflexes en matière d'éducation financière devraient idéalement s'acquérir à l'école et ce dès le plus jeune âge. Pourquoi ?
Car, dans un contexte d'apprentissage, les jeunes ont la capacité d'intégrer des notions d'éducation financière plus ou moins complexes. Épargner, réaliser un budget, déceler ce qui influence nos habitudes de consommation sont autant de "bonnes pratiques" plus facilement assimilables dès le début et tout au long du parcours scolaire.
En outre, proposer ces apprentissages à l'école permet aux jeunes moins favorisés de ne pas reproduire des pratiques financières familiales inadaptées et de démarrer leur vie de jeune adulte avec les connaissances de base nécessaires.

L’éducation financière sur les ondes

Conscients que l'éducation financière et à la consommation responsable à l'école doit se construire pour et avec les enseignants nous sommes à votre écoute. N'hésitez pas à nous faire part de vos bonnes idées, suggestions et remarques à info@wikifin.be

Références Internationales

OCDE: Financial Education for youth: the role of Schools

L’éducation financière et à la consommation responsable, et plus particulièrement l’éducation des jeunes a du sens à plusieurs égard :

« Même si l’éducation financière concerne tous les âges, les plus jeunes sont particulièrement concernés car ils seront confrontés à davantage de risques financiers et à des produits financiers plus complexes que leurs parents. En outre, les jeunes ont accès à des services financiers de plus en plus jeunes », relève l’OCDE dans cet ouvrage dédié à l’éducation financière des plus jeunes à l’école.

L’éducation financière et à la consommation responsable des plus jeunes passe idéalement par l’école, pour la simple et bonne raison que c’est la manière la plus sûre et la plus juste de toucher des générations entières à grande échelle.

L’intégration de l'éducation financière dans les cursus scolaires ne coule toutefois pas de source. Les programmes scolaires sont déjà surchargés, les ressources pédagogiques quasi inexistantes, les enseignants sont peu sensibilisés à ces enjeux et le monde politique traîne la patte sur ces questions.

Néanmoins l’expérience de pays comme les Etats-Unis, l’Australie, l’Angleterre, les Pays-Bas, le Japon, la Malaisie, le Brésil ou encore l’Afrique du Sud en matière d’intégration de l’éducation financière dans les écoles démontre que si la démarche est complexe elle reste néanmoins possible.  Cet ouvrage de l’OCDE décrit les étapes, les méthodes, les difficultés et les succès de ces différents pays en la matière.

De manière générale il ressort de ces expériences qu’une intégration réussie de l’éducation financière et à la consommation responsable dans les classes passe par :

  • une volonté politique affirmée ;
  • des modalités d’intégration claires et précises ;
  • des outils pédagogiques de qualité ;
  • la sensibilisation et la formation des enseignants ;
  • un programme d’évaluation.

Pour consulter l’entièreté de « Financial Education for youth : the role of schools » publié par l’OCDE : http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/finance-and-investment/financial-education-in-schools_9789264174825-en#page1

Communication de la Commission Européenne portant sur l’éducation financière

La Commission européenne souligne dans une communication du 18 décembre 2007 toute l’importance d’instaurer un processus d’éducation financière.
Elle relève entre autres : « L’éducation financière a des implications qui vont bien au-delà de l’individu et qui bénéficient à la société entière. Elle peut être un remède à l’exclusion financière : les personnes ayant bénéficié d’une formation, quelle qu’elle soit, en matière financière, sont beaucoup plus susceptibles de faire appel à des institutions financières établies plutôt qu’à des sociétés marginales ou à des usuriers, plus onéreux et plus risqués. Elle peut inciter les consommateurs, y compris ceux à faible revenu, à faire preuve de prévoyance et à épargner. »

Pour concrètement aider les enseignants à mettre en place l’éducation financière dans leur classe, la Commission européenne a pris le parti de regrouper toutes les initiatives en matière d’éducation financière sur un même site internet : http://www.consumerclassroom.eu/fr/node

Pour consulter le compte rendu complet de cette communication de la Commission européenne sur l’éducation financière :  http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:52007DC0808&from=FR

Sa Majesté La Reine en classe pour soutenir l’éducation financière des élèves

Sa Majesté La Reine en classe

Loading Video...