Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Wikifin parcourt la Belgique lors d’une tournée promotionnelle. Passez nous voir à Hasselt le 1er juin et participez à notre Quiz sur l'épargne. Le gagnant recevra l’équivalent d’un chariot de course d'une valeur de 200 euros. 

Tous les participants recevront un sac-cadeau amusant et utile. Tout le monde est le bienvenu ! Plus d’infos

hands-showing-young-plant_0.png
Dernière mise à jour

Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie ?

Sur cette page

Les cryptomonnaies constituent un bien digital, virtuel. Autrement dit, elles n’existent pas sous la forme de billets ni de pièces, mais uniquement sous format numérique et ne sont en réalité pas de la monnaie (voir ci-dessous). Les cryptomonnaies reposent, comme leur nom l’indique, sur les techniques de la cryptographie.

Cryptographie

Le terme « cryptographie » vient des mots grecs « crypto », qui signifie « cacher », et « graphie », qui veut dire « écrire ». La cryptographie désigne donc une technique d'écriture où un message chiffré est écrit à l'aide de codes secrets ou de clés de chiffrement. Le but de la cryptographie est de protéger un message en veillant : à son intégrité (s’assurer qu’un fichier n’a pas été modifié), à son authenticité (être sûr de l’origine d’un fichier) et à sa confidentialité (s’assurer que l'information n'est accessible qu'aux personnes autorisées). Une fois qu’un message a été crypté, il n’est compréhensible que pour ceux qui disposent des codes secrets ou des clés de chiffrement grâce auxquels il a été crypté.

Décentralisation

Une autre caractéristique très importante des cryptomonnaies est qu’elles fonctionnent de manière décentralisée, contrairement aux monnaies classiques comme l’euro ou le dollar. Ces dernières sont, en effet, émises et encadrées par des autorités centrales : un État ou une banque centrale qui peuvent, via la politique monétaire, tenter d’en garantir la stabilité. Les cryptomonnaies fonctionnent, quant à elles, sans intervention des banques ni des États. Elles fonctionnent, dit-on, de manière décentralisée : elles sont détenues et gérées, indépendamment de tout contrôle d’une autorité centrale, par une communauté d’utilisateurs qui les achètent et les revendent grâce à la technologie de la blockchain (ou chaîne de blocs).

Les cryptomonnaies sont-elles une vraie monnaie ?

Les cryptomonnaies ne peuvent pas à proprement parler être qualifiées de « monnaie » car elles ne remplissent pas les trois fonctions de l’argent. Elles ne sont :

  • Pas un instrument d’échange : les cryptomonnaies n’ont pas cours légal, comme l’euro. Autrement dit, les commerçants et les entreprises n’ont pas l’obligation d’accepter un paiement en cryptomonnaies. S’il existe effectivement des commerces qui acceptent un paiement en bitcoin, par exemple, ils ne sont que très minoritaires.
  • Pas une réserve de valeur : la valeur des cryptomonnaies est trop instable pour cela. Si vous mettez des cryptomonnaies en épargne, vous n’êtes pas sûr que dans quelques années elles vaudront encore la même chose. Les monnaies légales jouissent, en revanche, d’une plus grande confiance auprès des épargnants, qui savent que leur argent aura toujours cours légal dans quelques années et qu’ils pourront donc les utiliser.
  • Pas une unité de compte : en raison de leur très grande volatilité, les cryptos ne peuvent pas vraiment servir à comparer de manière fiable la valeur des biens et des services. 

Mais alors, demanderez-vous, si les cryptomonnaies ne peuvent pas être considérées actuellement comme de véritables monnaies, pourquoi ont-elles du succès auprès de certaines personnes ? Quel(s) but(s) poursuivent-elles ?

Souvent, les individus achètent des cryptomonnaies dans un but spéculatif. Elles achètent des cryptomonnaies à un certain prix et espèrent pouvoir ensuite les revendre plus cher. Ce caractère spéculatif des cryptomonnaies est d’ailleurs encouragé par la très grande volatilité de leur valeur.