Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Dernière mise à jour

Comment savoir si mon obligation est de bonne qualité ?

Sur cette page

Lorsque vous achetez une obligation, il est important de bien vous informer sur :

  • L’obligation

Lorsque des entreprises ou des Pouvoirs Publics veulent émettre une obligation, ils sont obligés de rédiger un prospectus et de le faire approuver par la FSMA, l’Autorité des services et marchés financiers. Toutes les publicités, ainsi que les fiches et communiqués sur les émissions d’obligations doivent également être approuvés par la FSMA.

Demandez les fiches d'information à votre banquier ou intermédiaire financier et lisez-les attentivement. Elles comportent généralement un résumé des principaux éléments que vous devez connaître à propos de l'émission de l'obligation en question.

  • L’entreprise ou le Pouvoir Public qui émet l'obligation

Vous devez savoir quel type d'obligation vous achetez, et à quelles conditions. Mais il est tout aussi important que vous puissiez bien évaluer si l'émetteur de l'obligation sera capable de vous rembourser.

Gardez toujours à l'esprit que les obligations produisant un intérêt très élevé impliquent également un risque beaucoup plus élevé.

Bon à savoir

Les rapports annuels, communiqués de presse, articles et rapports d'analystes vous permettent également d'avoir une vue de la situation de l'entreprise ou du Pouvoir Public qui émet l’obligation. Lisez régulièrement les informations financières dans les journaux ou les magazines. Cela vous permettra de mieux percevoir le contexte économique. Faites également des recherches sur internet, sur la base du nom de l’entreprise.

Conseils Wikifin

  • Il est important de tenir compte de la notation éventuelle lorsque vous achetez des obligations aussi bien nouvelles qu'existantes. Elle vous donne une idée de la santé financière de l'émetteur de l'obligation et permet d’en mesurer le risque.
  • Faites le lien entre le taux d’intérêt et le risque de votre obligation. Les obligations disposant d’une mauvaise notation doivent payer des intérêts plus élevés pour trouver preneurs.

La notation : une information utile sur la santé des entreprises

De nombreux émetteurs d’obligations ont une notation. Celle-ci évalue la probabilité que l'émetteur de l'obligation puisse rembourser le prêt et les intérêts à l'échéance. C’est ce qu'on appelle leur ‘solvabilité’.

Le prospectus mentionne également ces notations. Parfois, elles figurent aussi dans la fiche d’information. Demandez-la à votre banquier ou intermédiaire financier.

Les 3 entreprises de notation les plus connues sont Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch.

La notation est exprimée par une association de lettres et de chiffres. La note la plus élevée est le célèbre AAA ou Triple A. Lorsqu'une agence de notation donne un AAA à une entreprise ou un État, il est pratiquement à 100 % certain que cette entreprise ou cet État, va respecter toutes ses obligations de paiement. Les entreprises, États ou institutions qui, par contre, sont dans une très mauvaise situation financière, se voient attribuer un rating D.

Exemple : L'Allemagne a le score le plus élevé possible dans pratiquement toutes les agences de notation.

Tout le monde est également convaincu que l’Allemagne va toujours pouvoir rembourser ses créanciers. Si vous prêtez votre argent à l’Allemagne, vous n’obtiendrez qu’un taux d’intérêt très faible en échange de cette sécurité.

La Grèce, en revanche, a une très mauvaise notation : les agences pensent que le risque que la Grèce ne puisse pas faire face à ses engagements financiers est élevé. C’est pourquoi la Grèce paie des intérêts très élevés sur ses emprunts.

Les entreprises, institutions ou États qui vendent une obligation, mentionnent généralement leur note dans le prospectus ou la fiche d'information. Si vous ne la trouvez pas, interrogez votre banquier ou votre intermédiaire financier.

Les notes sont importantes, mais...

Restez toujours critique. Car ces notes sont calculées par des êtres humains. Et les êtres humains commettent des erreurs. Les circonstances ou le contexte peuvent également changer brutalement. Une entreprise qui a une note AAA aujourd’hui peut perdre un important client demain, ce qui peut menacer soudainement la santé financière de cette entreprise. Une note ne suit pas toujours immédiatement la réalité du terrain. Le passé a démontré que les agences de notation peuvent se tromper.

Les agences de notation sont en outre des sociétés commerciales, payées par les entreprises, les États et les institutions qui leur demandent une note.

Conseil Wikifin

Les notes ne sont pas tout. Ne vous y fiez pas aveuglément. Restez toujours critique quand il s'agit de votre épargne.