Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

grandmother-granddaughter-watering-plants_1.jpg

Conseils pour votre épargne-pension

Un couple d'âge mûr allongé sur un transat en bois dans un grand jardin
  • Pour profiter des avantages fiscaux de l’épargne-pension, mieux vaut commencer à cotiser le plus tôt possible et certainement avant votre 55e anniversaire.
  • Si vous privilégiez une réduction d'impôt plus importante, contentez-vous de verser un montant inférieur ou égal à 990 euros.
  • Si vous versez un montant compris entre 990 et 1188 euros, vous bénéficiez d’un avantage fiscal inférieur à celui que vous auriez touché en ne versant que 990 euros car tout versement compris entre 990 euros et 1270 euros rapportent 25 % de réduction sur le montant total (ce qui est inférieur aux 30 % sur tout montant versé et inférieur à 990 euros).
  • Dans le cas où vous avez mentionné ne serait-ce qu’une seule fois un versement pour l’épargne pension dans votre déclaration d'impôt pour obtenir l'avantage fiscal, vous serez taxé à votre 60e anniversaire sur la totalité du montant épargné.
  • Si vous avez mentionné les versements dans votre déclaration d’impôts et si vous demandez à toucher votre épargne pension avant la date finale ou avant votre 60e anniversaire, vous payerez beaucoup de frais et/ou d'impôts. Essayez donc d'éviter ce cas de figure.
  • Vos versements en matière d’épargne pension sont particulièrement intéressants d’un point de vue fiscal entre vos 60 et 65 ans puisque vous bénéficiez de la réduction d’impôts pour vos versements alors que l’impôt final de 8 % n’est plus dû.
  • Rien ne vous empêche d’ouvrir différents comptes d’épargne pension si vous souhaitez changer de produit.
  • Si vous passez d'une assurance épargne-pension à une autre assurance épargne-pension, ou d’un fonds d’épargne-pension à un autre fonds, vous ne devrez en principe pas payer d’impôts tant que vous transférez 100 % de la réserve constituée.
  • Par contre, tous les autres types de transferts partiels ou vers des produits différents seront taxés de manière importante. Informez-vous.
  • Évitez de prélever des montants sur votre épargne-pension avant votre 60e anniversaire car vous serez lourdement taxé (souvent 33 %). Le montant de cet impôt peut même être supérieur aux montants des réductions d'impôts dont vous avez bénéficié lorsque vous avez placé l'argent dans l'épargne-pension. Vous payerez peut-être également des frais à votre banquier ou assureur. À éviter donc !