Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

woman-looking-shopping-list.png
Dernière mise à jour

Comment vendre sa voiture ?

Sur cette page

Comment déterminer le prix de vente ?

Le prix de vente de votre voiture dépend de certains éléments comme le kilométrage, la marque, le modèle, la cylindrée, l’année de mise en circulation, le type de moteur, le carburant, la puissance et les options. Interviennent également l’état général du véhicule, le fait que vous en soyez ou non le premier propriétaire ou le fait qu’il ait déjà été accidenté ou non. Pour vous faire une idée de la valeur de revente de votre véhicule, vous pouvez :

  • Consulter plusieurs sites spécialisés.
  • Comparer avec les petites annonces dans les journaux et sur internet pour savoir à quel prix sont proposés des modèles similaires au vôtre.
  • Demander une estimation dans plusieurs garages.

Que devez-vous faire avant de vendre votre voiture ?

Contrôle technique

Avant de vendre votre véhicule, vous devez, sauf exceptions, le soumettre au contrôle technique. Lors de ce contrôle, vous devez fournir le certificat d’immatriculation.

Après ce passage obligé, la station de contrôle vous donnera un formulaire de demande d'immatriculation portant une vignette spéciale du contrôle technique. Cette vignette est valable pour une durée de deux mois. L’acheteur disposera donc de ce délai pour introduire sa demande d’immatriculation.

C’est également lors du contrôle technique que vous sera remis le Car-Pass, qui reprend notamment l’historique kilométrique en indiquant à chaque fois le kilométrage et les dates correspondantes.

Plus d'info

Le formulaire de demande d'immatriculation, le certificat de contrôle technique et le Car-Pass font partie des documents à remettre obligatoirement à l’acheteur.

Il existe toutefois plusieurs situations dans lesquelles le passage au contrôle technique n’est pas requis.

Plus d’info

Une main donne les clés de sa voiture à une autre personne

Documents nécessaires lors de la vente

Lorsque vous vendez votre véhicule, vous devez remettre à l’acheteur certains documents obligatoires :

  • La facture de la vente originale
  • Le certificat d'immatriculation
  • Le formulaire rose « demande d'immatriculation d'un véhicule », fourni et estampillé par le contrôle technique
  • Le certificat de visite du contrôle technique
  • Le certificat de conformité
  • Une attestation pour l'installation LPG, si le véhicule en est équipé
  • le « rapport occasion » rédigé par le contrôle technique
  • Le Car-Pass, un document officiel indiquant le kilométrage du véhicule que vous pouvez obtenir à la station de contrôle
  • Le carnet d'entretien

À défaut, l’acheteur pourrait exiger l’annulation de la vente. Plus d’infos sur ces documents obligatoires.

Comment et où vendre votre voiture ?

Revendre à un particulier ou à un professionnel ?

Le plus simple est évidemment de revendre votre voiture à un professionnel. Vous pouvez dans ce cas la revendre au concessionnaire chez qui vous achetez un nouveau véhicule ou à un revendeur spécialisé dans la vente de véhicules d’occasion. Dans les deux cas, la vente sera réalisée rapidement et vous n’aurez pas à passer au contrôle technique. Toutefois, sachez que vous obtiendrez un prix moins intéressant. Car, d’une part, le professionnel devra tenir compte de la TVA lorsqu’il revendra lui-même la voiture. Et d’autre part, il sera tenu de fournir à son acheteur une garantie de minimum un an. Financièrement, le plus intéressant est donc de vendre vous-même votre voiture à un particulier. Mais cela demandera davantage de temps et d’efforts.

Quel canal utiliser ?

Si vous décidez de vendre à un particulier, plusieurs canaux sont possibles pour diffuser votre offre :

  • Sur internet, via des sites qui sont même parfois gratuits
  • Via les annonces dans journaux
  • Grâce au bouche à oreille
  • Sur les marchés de voitures d’occasion

TVA ou pas ?

En tant que particulier, vous n’êtes pas assujetti à la TVA et ne devez donc pas la prendre en compte lors de la vente de votre véhicule.

Comment être sûr de vous faire payer ?

Lorsque vous rencontrerez l’acheteur, veillez à ne pas fixer le rendez-vous à votre domicile, évitez de vous y présenter seul et surtout n’autorisez pas l’acheteur potentiel à réaliser un essai sans vous.

Pour le paiement, voici quelques conseils :

  • Effectuez la transaction dans un lieu sûr, avec du passage. Si possible en présence d’un témoin.
  • Privilégiez un virement bancaire. Si l'acheteur a un compte dans la même banque que vous, le montant de la transaction peut être en quelques heures sur votre compte.
  • Si l’acheteur est dans une autre banque que vous, plusieurs solutions existent. Vous pouvez recourir aux instant payments (paiements instantanés), qui permettent aux clients des banques dotées de ce système d’effectuer des paiements ou des transferts d’argent en continu 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en étant assurés que les transferts seront exécutés en quelques secondes. Ou vous pouvez rendre dans une agence bancaire de l'acheteur et demander que le virement soit effectué devant vous par un employé de la banque. Mais quoi qu’il en soit, ne remettez jamais les clés à l’acheteur avant d’avoir reçu le paiement sur votre compte.
  • Évitez les paiements en cash pour vous prémunir contre le risque de faux billets. Sachez en outre que la loi interdit les paiements en cash de plus de 3000 euros.
  • Si le paiement se fait par chèque, exigez un chèque bancaire certifié que vous ferez vérifier par votre banque.

Après la vente

Que faire de votre ancienne plaque d’immatriculation ?

Il existe trois cas de figure :

  • Si vous achetez un nouveau véhicule après la revente de votre ancienne voiture, vous pouvez conserver votre ancienne plaque à condition que celle-ci ne soit pas antérieure au modèle européen.
  • Si vous ne souhaitez pas acheter de nouveau véhicule, vous devez demander la radiation de votre ancienne plaque auprès de la DIV. Ne tardez pas à le faire, car la taxe de circulation est due aussi longtemps que votre plaque n’a pas été rendue.
  • Si vous cédez votre véhicule à un exportateur ou destructeur, ce dernier doit renvoyer la plaque d’immatriculation à la DIV en y joignant une déclaration attestant que le véhicule a bien été exporté ou détruit.

L’acheteur a-t-il droit à une garantie ?

  • La garantie d’usine dont bénéficie tout véhicule neuf vendu en Europe est généralement cessible en cas de revente. Légalement, cette garantie est de minimum 2 ans. Cependant, certains constructeurs la prolongent parfois au-delà du délai légal.
  • En tant que vendeur particulier, vous ne devez en revanche pas offrir de garantie occasion à l’acheteur.