Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

hands-showing-young-plant_0.png
Dernière mise à jour

Ne perdez pas de vue l’inflation

Sur cette page

Vous voulez mettre de l'argent de côté pour financer (partiellement) un achat important dans quelques années, comme l’achat d’une maison par exemple ? Ou pour compléter votre pension légale ? Gardez à l'esprit que cet achat important vous coûtera probablement plus cher dans quelques années qu'aujourd’hui. Et que lorsque vous serez retraité, la vie quotidienne sera plus chère. En cause : l’inflation.

Qu’est-ce que l’inflation ? 

L’inflation désigne l’augmentation générale des prix des biens et des services.  Cette augmentation des prix a pour conséquence que vous achetez moins avec la même somme d’argent : votre pouvoir d’achat diminue. Il y a 15 ans, un pain coûtait encore 1 euro, alors qu’il coûte aujourd’hui 2 euros. Donc, avec la même somme d’argent, soit 1 euro, vous ne pouvez plus acheter qu’un demi pain. 

Le contraire de l’inflation s’appelle la déflation. Il s’agit d’une baisse généralisée des prix.

Comment l’inflation est-elle mesurée en Belgique ? 

Chaque mois, les prix d’un panier de produits et de services achetés par les familles sont notés. L’indice des prix à la consommation reflète l’évolution du prix de l’ensemble du panier.

Un autre élément peut-être plus important encore que l’indice des prix à la consommation est l’indice santé : pour le calcul de celui-ci, un certain nombre de produits, comme les boissons alcoolisées, le tabac, ainsi que les carburants ne sont pas pris en compte.

Plus d'info sur l’indice des prix à la consommation

Que se passe-t-il en cas d’augmentation ou de diminution de l’indice ? 

En Belgique, les salaires, les allocations de chômage, les pensions, les loyers, les pensions alimentaires et de nombreux autres revenus sont couplés à l’indice santé.

Les revenus sont adaptés à une augmentation de l’indice (ou à une diminution) à des moments différents. Ce moment dépend de votre statut (salarié, fonctionnaire, pensionné, …).

Vous trouverez davantage d’explications sur les adaptations à l’indice et sur le moment de l’indexation en cliquant sur les revenus suivants :

Dans le secteur privé, l’indexation des salaires est régie par les conventions collectives de travail, qui sont établies secteur par secteur. Ceci explique pourquoi l’indexation n’intervient pas partout au même moment. Pour plus d’informations sur l’indexation de votre salaire, référez-vous à votre convention collective de travail.

L’inflation et la déflation posent-elles un problème ? 

Le point le plus important est le suivant : si les prix augmentent, les personnes dont le revenu est couplé à l’indice (il est ‘indexé’) en souffrent moins. En Belgique, la majorité des revenus sont indexés. Ce n’est par contre pas le cas des intérêts sur les comptes d’épargne, les bons de caisse et les obligations.

Contrairement à une légère inflation, la déflation peut bel et bien poser un problème. Même si tout un chacun serait ravi de payer moins cher son pain à l’avenir, une baisse continue du niveau des prix est un scénario redouté par les économistes : si tout le monde repousse ses achats pour payer moins, la croissance de l’économie s’arrête.

Que se passe-t-il avec votre épargne quand l’inflation est élevée ?

L’inflation est un problème pour les épargnants : si l’épargne rapporte moins que l’inflation, vous pourrez acheter moins à l’avenir qu’aujourd’hui avec cet argent. Même si le montant sur votre compte reste identique, l’argent perdra de sa valeur avec le temps. Lors d’une inflation forte et persistante, il vaut donc la peine de considérer combien d’argent vous laisserez sur votre compte d’épargne. Il n’est pas facile de trouver des investissements qui protègent contre l’inflation. Si vous voulez savoir ce que l’inflation peut avoir comme effet sur votre argent, utilisez notre Calculateur d'inflation. Pour vous donner une idée d’un niveau d’inflation réaliste sachez que depuis le milieu des années 80 du siècle dernier, l’inflation tourne autour des 2 % par an.

Que se passe-t-il avec vos crédits quand l’inflation est élevée ?

Pour les personnes qui ont des emprunts à rembourser, l’inflation a un effet favorable : le montant qu’un emprunteur doit rembourser perd graduellement de la valeur. Si vous remboursez par exemple mensuellement votre crédit hypothécaire : à chaque augmentation de salaire consécutive à une indexation, le remboursement de votre crédit représente une partie plus faible de votre salaire net. Attention tout de même : les taux des crédits hypothécaires et autres augmentent souvent lorsque l’inflation monte. Vérifiez la formule des taux de votre emprunt hypothécaire. Si l’inflation est à la hausse et que vous avez un taux fixe, vous êtes dans une position favorable. Dans le cas d’une formule variable ou semi-variable, vérifiez si vous pouvez changer la formule des taux.

Conseils Wikifin

  • Tenez compte du fait que l'inflation diminue la valeur de votre épargne.
  • Si l’argent placé sur votre compte d’épargne rapporte moins que l’inflation, vous pourrez acheter moins à l’avenir qu’aujourd’hui avec cet argent. Pour éviter cela, vous souhaiterez peut-être vous tourner vers des investissements qui rapportent plus et vous protègent contre l’inflation. Avant de prendre votre décision, déterminez au préalable le moment où vous aurez à nouveau besoin de l'argent investi. Si vous désirez pouvoir librement prélever votre argent, vous avez intérêt à opter pour un compte d'épargne. Mais en échange de cette flexibilité, vous devrez vous contenter d'un rendement moindre. 
  • Mais si vous savez avec certitude la durée pendant laquelle vous pouvez vous passer de votre argent, d'autres possibilités de placement s'offrent à vous, comme des fonds ou des obligations.
  • Vous avez investi dans des fonds ou des obligations et vous avez besoin de votre argent plus tôt que prévu ? Dans ce cas, vous devrez sans doute payer des frais, et peut-être même accepter une perte sur votre investissement. Les conséquences peuvent différer d’un produit à l’autre. Sachez dans quoi vous investissez !