Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Wikifin parcourt la Belgique lors d’une tournée promotionnelle. Passez nous voir à Bruxelles le 21 juillet et participez à notre Quiz sur l'épargne. Le gagnant recevra l’équivalent d’un chariot de course d'une valeur de 200 euros. 

Tous les participants recevront un sac-cadeau amusant et utile. Tout le monde est le bienvenu ! Plus d’infos

hands-showing-young-plant_0.png
Dernière mise à jour

Où acheter des actions ?

Sur cette page

Acheter des actions en bourse ?

La bourse est le lieu par excellence où s’achètent et se vendent des actions. Il s’agit d’un marché où acheteurs et vendeurs d’actions se rencontrent. Avant, acheteurs et vendeurs se rencontraient physiquement, maintenant le négoce est entièrement digitalisé. Les actions négociées en bourse sont des actions cotées en bourse. Le prix auquel l’action est achetée et vendue est son cours de bourse.

En tant que particulier, vous ne pouvez pas acheter ou vendre directement en bourse. Vous devez placer un ordre d’achat ou de vente auprès d’une banque ou d’un courtier en bourse.

Il y a des bourses dans la plupart des pays. Parmi les plus connues, citons le New York Stock Exchange (NYSE), le Nasdaq, le London Stock Exchange (LSE). Plus près de chez nous, il y a Euronext qui regroupe les bourses de sept pays, dont la Belgique.

Acheter des actions en dehors de la bourse

Toutes les entreprises ne proposent pas leurs actions en bourse. Vous pouvez parfaitement acquérir des actions d'une entreprise qui n'est pas cotée en bourse. Par exemple, s’il s’agit de l’entreprise d’un membre de la famille, d'un ami ou d'une relation.

Bien que le prix de cette action évolue également, aucun prix ou cours journalier n'est déterminé. Si vous voulez vendre une telle action, vous devez en négocier le prix directement avec l'acheteur éventuel.

Qu’est-ce que le marché primaire et le marché secondaire ?

Si vous achetez des actions d’une entreprise lorsqu’elle émet de nouvelles actions, votre argent va directement à l'entreprise en question. Dans ce cas, vous souscrivez des actions sur le marché primaire.

Lorsqu’une entreprise fait coter ses actions sur le marché boursier pour la première fois, on appelle cela une introduction en bourse. En jargon financier anglais, on parle de Initial Public Offering ou IPO.

Dans le cadre d'une introduction en bourse, soit :

  • Les actionnaires les plus importants de l’entreprise peuvent vendre une partie de leurs actions propres aux investisseurs boursiers.
  • L’entreprise émet de nouvelles actions pour lever de l’argent frais. C’est ce que l’on appelle une augmentation de capital.

Dans la pratique, les introductions en bourse concernent généralement un ensemble d’actions nouvelles et existantes, proposées simultanément aux investisseurs.

Mais vous pouvez également acheter des actions existantes auprès d'un actionnaire. Dans ce cas, vous ne payez rien à l’entreprise elle-même, mais bien au vendeur des actions. C'est le marché secondaire.

Les règles en matière d’information pour les sociétés cotées

Les règles en matière d’information sont les suivantes :

  • Une information pouvant influencer le cours doit immédiatement être communiquée publiquement. Tous les acheteurs et vendeurs de l’action ont en effet le droit de disposer des mêmes informations au même moment. Tant que ce n’est pas le cas, on parle d’abus d’information privilégiée. Cela signifie que certains actionnaires ont accès plus tôt que les autres aux informations pouvant influencer les cours (les « initiés ») et achètent ou vendent des actions.
  • Les personnes ayant des informations privilégiées à propos d’une entreprise ne peuvent pas acheter ou vendre d'actions de celle-ci, ni d'entreprises liées à celle-ci. Elles ne peuvent pas non plus communiquer ces informations à d’autres personnes pour leur permettre de réaliser une « bonne affaire ». Ceux qui s’en rendent coupables peuvent être lourdement sanctionnés.
  • Les actionnaires les plus importants des entreprises cotées en bourse doivent également informer le public quand ils achètent ou vendent d'importantes quantités d'actions. Et quand l’un des dirigeants vend ou achète une série d'actions de son entreprise, il est également obligé de le communiquer.

Bon à savoir

La FSMA, l’Autorité des services et marchés financiers, contrôle le secteur financier belge. La FSMA exerce la surveillance des marchés financiers. Elle veille à ce que les sociétés cotées diffusent leurs informations de façon claire et transparente et que des informations financières correctes soient disponibles au même moment pour tous.

www.fsma.be