Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

worker-making-new-roof.png
Dernière mise à jour

Comment est calculé votre impôt ?

Sur cette page

Tout d’abord, chaque contribuable a droit à une première tranche de revenus exonérée d’impôt, c’est ce qu’on appelle « la quotité de base exemptée d’impôt ». Celle-ci s’élève en 2021 à 9050 euros et ce montant est le même pour tous les contribuables. Cette quotité de base peut être majorée selon votre situation familiale, à savoir le nombre de personnes à charge.

Ensuite, les revenus supérieurs à cette quotité exemptée sont taxés au taux progressif c’est-à-dire suivant des tranches d’imposition (de 25 % à 50 % maximum) par rapport au niveau de l’ensemble de tous vos revenus imposables. Plus le revenu est élevé, plus l’impôt calculé augmentera en fonction des différentes tranches d’imposition.

L’impôt ainsi calculé fait alors l’objet de réductions suivant les dépenses que le contribuable a généré pendant la période et qui donnent droit à une réduction d’impôt.

Qu’est-ce que le précompte professionnel ?

Il s’agit d’une avance sur votre impôt. Il ne diminue pas le montant de l’impôt dû mais étale en fait la taxation en étant prélevé mensuellement à la source sur votre salaire brut.

Quels sont les taux de l'impôt de base pour les revenus en 2021 ?

Les taux sont fixés ainsi :

  • 25 % pour la tranche de revenus de 0,01 euros (montant indexé) à 13 540 euros (montant indexé)
  • 40 % pour la tranche de 13 540 euros (montant indexé) à 23 900 euros (montant indexé)
  • 45 % pour la tranche de 23 900 euros (montant indexé) à 41 360 euros (montant indexé)
  • 50 % pour la tranche supérieure à 41 360 euros (montant indexé)

Lorsqu'une imposition commune est établie, soit dans une déclaration commune (couple marié ou cohabitants légaux), le tarif d'imposition est appliqué au revenu imposable de chaque contribuable. Les revenus de chaque partenaire sont donc imposés séparément. Ce n’est que tout à la fin du calcul que le fisc globalise l’impôt dû à payer par les deux partenaires ensemble.