Quid si vous vous portez caution pour un prêt ?

Un membre de votre famille ou un ami vous demande de vous porter caution pour lui. Qu’allez-vous faire ? Si vous vous portez caution pour lui, vous pouvez, en cas de problème, être obligé de payer ses dettes à sa place. Soyez donc prudent.

Informez-vous

Vérifiez la situation financière de la personne qui vous demande de vous porter caution pour elle. Pourquoi a-t-elle besoin de ce prêt ? Combien devra-t-elle rembourser chaque mois ? Est-ce réaliste par rapport à ses revenus et à ses dépenses normales ? A-t-elle encore d’autres dettes ? Quel est le risque que se produisent des événements imprévus (chômage, divorce, etc.) ?

Le prêteur fait le point de votre situation

Quand quelqu’un demande un prêt, le prêteur doit évaluer si cette personne sera capable de rembourser son prêt. Il va en faire de même vous concernant si vous acceptez de vous porter caution pour quelqu’un. Le prêteur veut savoir quelle est votre capacité financière. Donnez-lui des informations correctes et complètes au sujet de votre situation financière, afin qu’il puisse évaluer si vous êtes une caution valable.

Protection pour la caution

Vous acceptez de vous porter caution pour une personne qui contracte un prêt ? Dans ce cas, vous devez donner votre autorisation écrite à cet effet. Le contrat de caution doit être séparé du contrat de crédit et contient un certain nombre d’informations obligatoires. Votre nom et votre adresse sont mentionnés dans le contrat de crédit, dont vous recevez un exemplaire également. Vous ne devez pas nécessairement vous porter caution pour la totalité de la somme ; vous pouvez le faire également pour une partie seulement de celle-ci.

Le prêteur peut faire appel à votre cautionnement uniquement si votre ami ou si le membre de votre famille (l'emprunteur) :

  • omet de payer deux termes ;
  • ou est en retard de paiement de 20% de la somme totale empruntée ;
  • ou n’a pas payé la dernière échéance.

Le prêteur doit d’abord envoyer une lettre recommandée à votre ami ou au membre de votre famille (l'emprunteur) pour le mettre en demeure. Dans ce courrier, le prêteur doit informer l'emprunteur qu’il ne respecte pas les conditions du contrat de crédit. Si votre ami ou le membre de votre famille n’a pas payé un mois après réception de la lettre recommandée, le prêteur peut faire appel à votre cautionnement.

Les conseils Wikifin

  • Réfléchissez bien avant de vous porter caution pour un prêt. Êtes-vous capable de rembourser le prêt ?
  • Ne mélangez pas le privé et les affaires. Ne vous laissez pas influencer par vos émotions. Seul compte ce qui est consigné sur papier.
  • Contrôlez toujours attentivement si le prêteur a respecté toutes les étapes avant de recourir à votre caution.