Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Checklist - Assurances

Un arbre est tombé sur une maison pendant une tempête
  • Prendre une assurance, ou pas ?
    Mettez en balance le coût de l’assurance et ce que pourrait coûter le fait de ne pas en avoir. Tenez compte de votre réserve d’épargne. Elle vous permet peut-être de faire face vous-même aux coups durs ou d’envisager une franchise plus importante pour votre assurance. La franchise est le montant que vous devrez payer vous-même si l’assureur doit intervenir.

Exemple

Vous achetez une nouvelle voiture et il vous reste encore de l’épargne après l’achat. Vous pouvez alors envisager de souscrire une assurance omnium avec une franchise plus importante et ainsi réduire le montant de votre prime. Ou, vous pouvez même envisager de ne pas prendre d’assurance omnium. Mais si vous devez emprunter pour acheter cette voiture, mieux vaut souscrire une assurance avec une franchise limitée.

ABCassurance.be vous indique quelles sont les assurances qui pourraient vous être utiles.

  • Soyez honnête !
    Fournissez honnêtement toutes les informations que l’assureur vous demande. À défaut, vous prenez le risque que l’assureur refuse de vous indemniser.

Exemple

Imaginez qu’un fumeur souscrive une assurance-décès en déclarant qu’il ne fume pas. 

S’il décède prématurément d’une maladie due au tabagisme, l’assureur peut refuser de payer le capital prévu dans l’assurance-décès.

  • Lisez attentivement le contrat d’assurance !
    Lisez le contrat d’assurance avant de le signer, même s’il est long et complexe. Demandez des explications à l’assureur s’il y a quelque chose que vous ne comprenez pas. Certaines assurances habitation exigent par exemple une attestation de ramonage régulier des cheminées. Si vous n’avez pas lu le contrat et ne faites pas ramoner la cheminée, vous risquez que la compagnie d’assurance n’intervienne pas en cas de feu de cheminée. Enfin, si l'assureur peut prouver que le dommage est causé parce que vous n'avez pas respecté vos obligations.
  • Vérifiez les assurances que vous avez déjà !
    Déterminez les assurances que vous avez déjà. Votre famille est peut-être couverte par une assurance hospitalisation par le biais de votre employeur ou par celle de votre partenaire. Dans ce cas, il est inutile d’en souscrire une vous-même pour vos enfants.
  • Consultez et comparez !
    Comparez les tarifs des assurances ; cela peut vous faire économiser beaucoup d'argent au niveau des primes. Ne perdez jamais de vue les risques couverts par les différentes assurances ainsi que les exceptions qui s'appliquent : Généralement, moins l'assurance est coûteuse, moins elle couvre de risques.
  • Prenez les mesures de précautions requises !
    Vous pouvez prendre des mesures de précaution pour prévenir l’incendie ou le vol, par exemple : Installez des gicleurs, une alarme incendie ou une alarme anti-effraction. Cela peut faire baisser la prime.
  • Vérifiez régulièrement si vos assurances sont encore adaptées à votre situation
    La vie passe vite, et votre situation peut changer vite aussi ! Vérifiez régulièrement si vous n’êtes pas trop, ou trop peu assuré. Vous devez par exemple modifier votre assurance habitation lorsque vous avez construit une véranda ou mis en place des panneaux solaires. Si votre voiture a plus de 4 ans, calculez l’indemnisation que vous pourriez recevoir de l’assurance Omnium en cas d’accident. Regardez s’il n’est éventuellement pas plus intéressant d’y mettre un terme ou de la remplacer par une petite Omnium.
  • Trois conseils si vous avez un sinistre et si vous faites appel à votre assureur
    • Prévenez votre assureur au plus vite. Si vous pouvez le prévenir par téléphone, faites-le immédiatement. Mais adressez toujours aussi un mail ou une lettre de confirmation de votre échange. Parfois, il y a des formulaires à remplir. Faites-les parvenir au plus vite à votre assureur.
    • Prenez des photos lorsque c’est possible.
    • Soyez honnête ! N'exagérez pas les dommages et ne mentez pas. En disant par exemple qu'une autre personne était au volant. Les assureurs se méfient de la fraude et refuseront de vous payer si vous êtes pris en flagrant délit de mensonge.