Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

parents-sofa-children-playing.jpg

Conseils pour louer un kot

Un groupe de 4 jeunes rassemblés dans leur kot
  • Pour trouver un kot, plusieurs pistes sont possibles. Le service logement de l’établissement que vous allez fréquenter, les sites spécialisés tels que :
  • Comparez les loyers : Ils peuvent varier du simple au double.
  • Pour réduire la facture, songez à la colocation.
  • Conservez soigneusement votre copie du contrat de bail, du règlement d'ordre intérieur, de l’état des lieux car ces documents fixent vos devoirs, mais aussi vos droits.
  • Vérifiez la durée sur le contrat de bail : 10 mois ou 12 mois de location ? Etes-vous prêt(e) à financer les mois de vacances ?
  • Essayez de négocier une clause de résiliation qui vous protègerait si pour une raison ou une autre vous deviez résilier à votre bail avant son terme.
  • Privilégiez le compte bancaire à votre nom pour constituer votre garantie locative.
  • Entre les guindailles, le loyer du kot, les livres à acheter pour vos cours, le budget risque d’être serré. Pensez au job étudiant ?
  • Faites attention à l’état des lieux. Un bon conseil : Consultez notre checklist « état des lieux pour une location ».

Les erreurs à ne pas commettre :

  • Vous y prendre trop tard ! Les mois d’avril et de mai sont idéals pour trouver un kot.
  • Payer la garantie locative de la main à la main. S’il n’y a pas d’autre possibilité, exigez un reçu daté et signé.
  • Négliger son kot. Vous risquez dans ce cas de ne pas récupérer la garantie locative.