Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

hands-showing-young-plant_0.png
Dernière mise à jour

Qu’est-ce qu’un bon d’État ?

Lorsque vous achetez un bon d’État, vous prêtez votre argent durant un certain nombre d’années à l'État. Celui-ci vous paie chaque année des intérêts qui sont fixés au préalable. À la date d’échéance du bon d’État votre capital vous est remboursé.

Sur cette page

Que rapporte un bon d’État ?

Le taux d’intérêt d’un bon d'État est fixé lors de son émission et ne change plus. L’intérêt qui est payé tous les ans, aussi appelé coupon, est calculé par rapport à la valeur nominale du bon d’État. Un précompte mobilier de 30 % est dû sur les intérêts du bon d’État. Vous touchez donc le coupon, moins cette taxe.

Parfois, il peut arriver qu’à l’échéance vous ne récupérez pas le montant payé lors de l’achat de votre bon d’État. Car son prix d’émission était supérieur à sa valeur nominale. L’inverse est aussi possible. Cette différence de prix a un impact sur le rendement de votre bon d’État.

En d’autres termes, le rendement n’est pas seulement déterminé par la valeur nominale et le coupon mais également par le prix d’émission.

Exemple

Si un bon d'État est émis avec un prix d’émission de 101 %, vous payerez pour chaque bon d’État d’une valeur nominale de 1000 euros, 1010 euros. Si le coupon est de 2 %, vous recevrez chaque année un coupon brut de 20 euros. Le coupon est en effet calculé sur la valeur nominale. Mais il s’agit d’un montant brut : après déduction des 30 % de précompte mobilier vous aurez 14 euros nets. Et, à l'échéance, vous récupérerez la valeur nominale de 1000 euros.

Les bons d’État sont-ils sûrs ?

Le risque que l’État belge fasse faillite est particulièrement faible. C’est pourquoi le bon d'État est considéré comme un placement sûr.

Plus d’info

Chaque fois qu'un nouveau bon d’État est émis, l’État publie une fiche d’information sur ses caractéristiques. Tenez compte de ces informations pour définir si ce bon d’État correspond à votre profil d’investisseur.

Fiche d’information

Conseils Wikifin

  • Les bons d'État belges constituent un investissement sûr. Si vous êtes un investisseur qui apprécie la sécurité, le bon d'État est un placement pour vous. Mais la sécurité a un prix. Le rendement du bon d’État est inférieur à celui de placements plus risqués.
  • Le taux d’intérêt annoncé sur le bon d'État est un taux d'intérêt brut. Vous devez encore en déduire 30 % de précompte mobilier.
  • Il est un peu plus compliqué d'acheter et de vendre des bons d'État en bourse. Si vous avez peu d’expérience en la matière, demandez conseil à votre banque.
  • Êtes-vous certain de ne pas avoir besoin de votre argent pendant la durée du bon d'État ? Vous pouvez vendre votre bon d’État en bourse. Mais le prix que vous en retirerez peut différer de celui que vous avez payé. Vous devrez également payer des frais et la taxe boursière.
Un couple âgé utilise leur ordinateur portable à la maison

Comment acheter et vendre un bon d’État ?

Le bon d’État est destiné aux épargnants ordinaires. Vous pouvez en acheter lorsque l'État les émet, ce qui arrive généralement quatre fois par an. L'expression « souscrire sur le marché primaire », signifie que l'achat s'effectue au moment de l'émission. Vous ne payez que le prix d’émission et pas d’autres frais.

Les bons d’État sont émis pour une certaine durée, généralement 3, 5 ou 8 ans.

Lorsque l’État émet le bon, vous pouvez l'acheter dans une banque. Vous devez investir un montant minimum (généralement 200 ou 1000 euros) ou un multiple de celui-ci. Les bons d’État achetés sont placés sur votre compte-titres à la banque. Vous pouvez également les détenir directement auprès de l'État, par une inscription dans le Grand-Livre de la dette publique.

Vous pouvez aussi acheter des bons d’État à tout moment via votre banque. Les bons d'État existants peuvent être achetés et vendus en bourse.

Le prix que vous obtenez lorsque vous vendez un bon d'État en bourse peut différer de sa valeur nominale :

  • Lorsque le taux d'intérêt du marché est supérieur à celui de votre bon d'État, vous obtenez moins que la valeur nominale.
  • Si le taux de votre bon d'État est supérieur à l’intérêt du marché, vous pouvez le vendre avec une plus-value.

Sachez que lorsque vous achetez et vendez des bons d'État en bourse, vous devez payer des frais et une taxe boursière.

Bon à savoir

Vous pouvez détenir vos bon d’État directement auprès de l’État par une inscription dans le Grand-Livre de la dette publique. Vous évitez ainsi les coûts d’un compte-titres.

Qu’est-ce que la valeur nominale d’un bon d’État ?

Lorsqu’un bon d’État est émis pour la première fois, une valeur lui est attribuée. C’est la « valeur nominale ». La valeur nominale n’est pas toujours la somme que vous devez effectivement payer pour acheter le bon d’État. Il se peut que vous deviez payer un peu plus ou un peu moins que la valeur nominale. Le prix que vous devez payer s'appelle le prix d’émission. La différence entre la valeur nominale et le prix d’émission est la « prime d’émission ».

À l’échéance, le montant qui vous est remboursé correspond généralement à la valeur nominale. Dans certains cas, vous percevez un petit supplément lors du remboursement. C’est la « prime de remboursement ».