Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

parents-sofa-children-playing.jpg
Dernière mise à jour

Quels congés vais-je avoir pour m'occuper de mon bébé ?

Sur cette page

Pour renforcer les liens entre les parents et leur enfant, plusieurs formules de congés sont disponibles : le congé de maternité, le congé de paternité et le congé d'adoption. La personne qui vit avec la mère de l'enfant sans en être le père a également droit à un congé. À cela s'ajoute pour la maman la possibilité de faire des pauses d'allaitement.

Enfin, le papa ou la maman peuvent également envisager un congé parental dès la naissance de l'enfant.

Le repos de maternité

À condition que certaines formalités administratives soient remplies, vous avez droit au paiement d'un repos de maternité. Et ce, que vous soyez salariée/demandeuse d'emploi ou indépendante.

La durée du repos de maternité varie selon votre statut :

Durant votre repos de maternité, vous recevrez des indemnités de maternité de votre mutuelle.

Plus d'information

Les conditions à remplir, la durée du congé et le montant des indemnités :

Le congé de paternité

Les papas salariés ont aussi droit à un congé. Mais beaucoup plus court que celui des mamans : quinze jours.

Pour plus d'informations quant à la durée, au montant de l'allocation et aux conditions de ce congé, voir ce site. Les fonctionnaires ont droit également à un congé, appelé congé de circonstances. Pour plus d'information à ce propos, voir ce site. Une partie de ce congé est payée par l'employeur, l'autre par la mutuelle.

Depuis le 1er mai 2019, les travailleurs indépendants qui sont devenus père ou co-parent ont droit au congé de paternité et de naissance.

Le congé de naissance pour les co-parents

Le co-parent est celui qui vit avec la mère de l'enfant sans en être le père.

Le co-parent peut également avoir droit à un congé à la naissance. Ce congé est de même durée que le congé de paternité : quinze jours.

Le co-parent ne pourra cependant avoir droit à ce congé que si l'enfant n'a pas de filiation paternelle légale, en d'autres termes, si l'enfant n'a pas de père.

Ici aussi, une partie du congé est payée par l'employeur, l'autre partie est à charge de la mutuelle.

Différentes conditions doivent également être remplies : pour plus d'informations à ce propos, voir ce site.