Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

worker-making-new-roof.png
Dernière mise à jour

Comment sont taxés les intérêts sur votre compte d’épargne ?

La plupart des belges détiennent un compte d’épargne et la grande majorité de ces comptes d’épargne sont des comptes réglementés. On appelle ces comptes « réglementés » car ils doivent répondre à règles strictes définies par la loi.

Il existe aussi des comptes d’épargne non réglementés. La grande différence entre un compte d’épargne réglementé et non-réglementé réside dans le traitement fiscal des intérêts perçus sur ces comptes. Les intérêts des comptes d’épargne non réglementés font l’objet d’un impôt de 30 % (précompte mobilier) sur la totalité des intérêts perçus. Tenez-en compte lorsque vous comparez les rendements !

Bon à savoir

En octobre 2020, une première banque belge a transformé ses comptes d’épargne réglementés en comptes d’épargne non réglementés, pour faire face à la conjoncture actuelle de taux d’intérêt très bas.

Les règles de taxation des comptes d’épargne réglementés

  • La majorité des belges ne doivent pas payer d’impôt sur les revenus qu’ils touchent de leur compte d’épargne. Les intérêts des comptes d’épargne réglementés font en effet l’objet d’une exonération de précompte mobilier sur la première tranche des intérêts jusqu’à 980 euros par contribuable. Si le compte est aux deux noms (personnes mariées ou cohabitants légaux), l’exonération est doublée.
  • Au-delà de ce montant, vous devrez payer 15 % de précompte mobilier en 2021. L’exonération vaut par contribuable, ce qui veut dire que vous devez additionner les intérêts produits pour l’ensemble de vos comptes d’épargne, y compris ceux au nom de vos enfants mineurs (pour moitié pour chaque parent).
  • Pour l’application de cette exonération, les banques regardent par compte, mais comme l’exonération vaut par contribuable, cela veut dire que les intérêts de tous vos comptes d’épargne doivent être additionnés, y compris ceux au nom des enfants mineurs (pour moitié pour chaque parent) pour savoir si vous avez payé suffisamment de précompte mobilier.

Exemple 1 : Vous possédez une très grosse épargne sur un compte d'épargne réglementé, et vous touchez 1080 euros d’intérêts

La banque va donc prélever à la source le précompte mobilier sur 1080 euros – 980 euros d’exonération = 100 euros à 15 %, c’est-à-dire 15 euros. Devez-vous encore déclarer quelque chose dans la déclaration fiscale ? Non, car vous avez payé suffisamment de précompte à la source.

Exemple 2 : Vous possédez deux comptes d’épargne réglementés avec le même montant au total : compte A : 540 euros d’intérêts et compte B : 540 euros d’intérêts

La banque A ne prélève pas de précompte car vous ne dépassez pas l’exonération, pareil pour la banque B. Devez-vous déclarer quelque chose dans la déclaration fiscale ? Oui, car vous n’avez pas payé suffisamment de précompte : en additionnant tous les intérêts par contribuable, vous atteignez plus de 980 euros (montant exonéré). Le montant à déclarer sera donc de 100 euros dans le cadre des revenus mobiliers et vous payez 15 euros de précompte via votre déclaration d’impôts.

Conseil Wikifin

Si vous comparez les comptes d’épargne, vous devez évidemment tenir compte des impôts éventuels sur les intérêts. Un intérêt de 2 % sur un compte d’épargne non réglementé devient, après retenue du précompte mobilier, un intérêt de 1,4 %.