Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

worker-making-new-roof.png
Dernière mise à jour

Quelles sont les conséquences financières d’un licenciement ?

Sur cette page

Un licenciement a souvent un impact important sur vos finances.

Vérifiez si vous avez droit à une indemnité de préavis

Lorsque vous êtes licencié, une période de préavis est calculée. Si vous convenez avec votre futur ex-employeur de ne pas prester toute votre période de préavis, vous avez peut-être droit à une indemnité de préavis. Celle-ci correspond à votre salaire, à votre pécule de vacances, à votre prime de fin d’année et aux avantages extralégaux que vous auriez reçus pendant cette période de préavis si vous aviez continué de travailler.

Vérifiez si vous avez droit à une allocation de chômage

Selon la durée pendant laquelle vous avez été salarié, vous avez peut-être droit à une allocation de chômage. Le site internet de l’ONEM présente les informations détaillées à ce sujet.

Pour toucher rapidement une allocation de chômage, mieux vaut aller voir immédiatement votre organisme de paiement : le syndicat ou la Caisse auxiliaire pour le paiement des allocations de chômage. Faites la démarche même si vous n’avez pas encore reçu tous les documents nécessaires.

Bon à savoir

Sachez que pour la plupart des chômeurs, les allocations de chômage sont dégressives : le montant que vous percevrez diminue au fil du temps.

Quel est l’impact sur votre pension ?

Si vous perdez votre travail parce que votre employeur vous a licencié, la constitution de votre pension légale ne s’arrête pas pour autant. Les périodes où vous touchez une allocation de chômage comptent également pour la constitution de votre pension légale.

Mais si vous donnez vous-même votre démission et si vous ne reprenez pas tout de suite un emploi, vous ne bénéficiez pas automatiquement d’une « assimilation » pour cette période dans le cadre de la constitution de votre pension. Arrêter de travailler peut donc avoir des conséquences à long terme. Faites le point sur votre situation sur www.mypension.be.

Certains collaborateurs constituent une pension complémentaire chez leur employeur. Après un licenciement, la somme économisée vous reste acquise, mais elle ne vous sera versée qu’au moment de votre pension. Il existe toutefois des exceptions à cette règle.

Quel sera l’impact sur vos impôts ?

L’employeur retient des impôts sur l’indemnité de préavis, comme il le fait sur le salaire. Mais il peut s’avérer que cette retenue ne corresponde pas aux impôts que vous devez payer en définitive. Vous devrez peut-être payer un supplément d’impôts un an après votre licenciement.

Analysez vos revenus et vos dépenses

Une fois sans emploi, vous devrez vivre avec moins de revenus. Il vous faudra adapter votre mode de vie à votre nouveau revenu, ce qui est loin d’être évident. C’est donc une bonne chose de faire le point sur vos dépenses et revenus pour garder le contrôle de votre budget. Notre calculateur de budget peut vous y aider.

Recherchez un nouvel emploi

Il n’est pas toujours aisé de trouver rapidement un nouvel emploi. Des organismes spécialisés peuvent vous y aider. Le FOREM, ACTIRIS ou VDAB peuvent vous aider à trouver du travail et proposent également des formations pour vous reconvertir. Vous augmenterez ainsi vos chances sur le marché de l’emploi.