Que faire en cas d’accident ?

Voici quelques conseils pour vous aider à adopter les bons réflexes en cas d’accident.

Portez d’abord assistance aux blessés

Commencez par allumer vos feux de détresse et enfilez votre gilet réfléchissant. Vérifiez ensuite s’il y a des blessés. Si c’est le cas, ne les déplacez pas et appelez sans attendre les secours en composant le 112 (numéro général des urgences). Décrivez-leur brièvement la situation et donnez-leur la localisation précise de l’accident. Une unité de secours sera alors envoyée sur place. Elle sera accompagnée de la police. Vous pouvez ensuite aller poser votre triangle de sécurité avant le lieu de l’accident (30 mètres sur une route ordinaire et 100 mètres sur autoroute).

Libérez si possible le passage

L’accident n’a pas fait de blessés ? Les voitures peuvent être déplacées pour libérer le passage ? Idéalement, il vaut toujours mieux marquer leur emplacement en traçant le contour de leurs roues à la craie sur la route et ensuite seulement les déplacer. Si vous craignez que les autres conducteurs aient une version différente des faits et qu’aucun témoin ne puisse confirmer la vôtre, appelez alors la police avant de déplacer les véhicules.

Le constat d’accident

Le constat d’accident est très important pour aider votre assureur à comprendre les circonstances de l’accident. Il se basera sur ce document pour déterminer les responsabilités de chacun des véhicules impliqués et accélérer les procédures d’indemnisation. Si l’accident implique plus de 2 véhicules, vous devez réaliser un constat avec chacun des conducteurs.

Arrangement à l'amiable ?

On vous propose un arrangement avec les autres conducteurs impliqués dans l’accident ? Pour éviter, par exemple, de devoir faire intervenir votre assurance alors que les dégâts ne représentent que quelques dizaines d’euros (un rétroviseur griffé par exemple). Remplissez tout de même un constat à l’amiable. Si votre arrangement n’est pas respecté par l’autre conducteur, vous pourrez alors l’envoyer à votre assureur.

Réunissez des preuves

Essayez de recueillir une déclaration écrite des éventuels témoins. Et n’hésitez pas à prendre des photos des véhicules, mais aussi de la scène de l’accident et des panneaux de circulation. Vous pourrez les joindre à votre constat. Si un conducteur impliqué dans l’accident prend la fuite, notez sa plaque d’immatriculation et essayez de réunir les coordonnées d’éventuels témoins. Vous pourrez ensuite déposer une plainte à la police.

Véhicule immobilisé à la suite de l'accident

Vous avez rempli votre constat d’accident ? Si votre véhicule n’est plus en état de reprendre la route, vous devrez alors le faire remorquer. C’est ici qu’intervient votre assistance auto, si vous avez souscrit cette assurance. Elle couvre les éventuelles réparations par la compagnie d'assustance nécessaires pour que vous puissiez reprendre la route et le remorquage en cas de besoin. Si votre contrat le prévoit, vous pourrez aussi bénéficier d’un véhicule de remplacement.

Contactez votre compagnie d’assurance le plus vite possible

Envoyez le constat à votre compagnie d’assurance dès que possible. Vérifiez si votre contrat d’assurance prévoit un délai à cet égard. Si vous ne respectez pas les délais et que l'assureur est en mesure de démontrer que cela lui a occasionné un dommage, l'intervention de votre assureur peut être limitée.
Un dossier sera ouvert et un expert se chargera d’estimer le montant des réparations à réaliser sur votre véhicule. N’oubliez pas de prévenir également vos autres assurances si nécessaire (protection juridique, assurance hospitalisation etc).

Les conseils Wikifin

  • Portez toujours assistance aux éventuels blessés et appelez le 112 si nécessaire. C’est une obligation légale.
  • N’oubliez pas de mettre votre gilet réfléchissant et de poser votre triangle de secours 30 mètres minimum avant le lieu de l’accident.
  • Si vous souhaitez déplacer les véhicules après l’accident, pensez à marquer leur emplacement à l’aide d’une craie.
  • Remplissez attentivement le constat d’accident. Votre assureur se basera sur les informations qu’il contient pour déterminer les responsabilités de l’accident.
  • Envoyez le constat à votre assureur sans tarder et en tous cas dans les délais prévus dans votre contrat d'assurance.