Comment revendre votre bien avant la fin de votre crédit hypothécaire ?

Votre décision est prise : vous souhaitez revendre votre appartement ou votre maison pour acheter un nouveau bien. Mais quelles sont vos obligations alors que votre crédit hypothécaire court toujours ? Deux solutions s’offrent à vous : transférer votre crédit vers votre nouveau logement ou liquider votre ancien crédit et en prendre un nouveau.

Transférer votre crédit hypothécaire

Vous comptez financer votre nouveau logement à l’aide d’un crédit hypothécaire ? Saviez-vous que votre crédit actuel peut être transféré vers votre nouveau bien ?

C’est une solution intéressante à plus d’un titre :

  • vous ne devez pas payer d’indemnités à votre prêteur, étant donné que votre crédit se poursuit ;
  • les frais de transfert de votre hypothèque sont moins élevés que ceux liés à la radiation de l'ancienne hypothèque et à la prise de la nouvelle hypothèque ;
  • vous évitez les frais d’ouverture d’un nouveau crédit hypothécaire ;
  • vous maintenez vos avantages fiscaux ... mais attention, un nouveau crédit peut parfois être plus intéressant au niveau fiscal ;
  • vous maintenez les conditions de votre ancien crédit. Cela peut être intéressant si vous bénéficiez d'un contrat avec un taux avantageux.

Vous devrez vous acquitter d’éventuels frais de dossier et d’expertise. Enfin, le transfert de crédit vous permet en principe de renégocier les conditions de votre crédit hypothécaire. Mais ce n’est pas toujours le cas. Renseignez-vous auprès de votre prêteur pour en savoir plus.

Liquider votre crédit hypothécaire pour en souscrire un nouveau

Si le transfert de crédit présente de nombreux avantages, vous avez parfois plus intérêt à liquider le crédit de votre ancienne habitation pour en souscrire un nouveau. C’est le cas lorsque les taux d’intérêt sur le marché chutent par exemple. Si vous avez souscrit il y a 5 ans un crédit hypothécaire à taux fixe à 5 %, vous aurez peut-être intérêt à souscrire un nouveau crédit si le taux actuel est à 3,5 %. Mais avant de liquider votre ancien crédit, vous devez impérativement lire votre contrat et, le cas échéant, vous renseigner auprès de votre prêteur. Il vous expliquera les différents frais liés à la liquidation de votre emprunt (indemnités de rupture et frais de radiation de l’hypothèque), qui dépendent des montants déjà remboursés et du type de crédit que vous avez souscrit. Enfin, n’oubliez pas que votre nouveau crédit hypothécaire engendrera lui aussi des frais de dossier, des frais d'hypothèque et d'éventuels frais d'expertise.

L'indemnité de remploi

Vous souhaitez rembourser votre crédit hypothécaire avant son terme ? Vous allez alors devoir remplir certaines obligations financières pour pouvoir vous libérer de votre prêteur.

Outre le remboursement du solde de votre crédit, le prêteur vous demandera également de payer une indemnité de remploi.

C’est un dédommagement forfaitaire qui lui permet de couvrir une partie des intérêts qu’il ne touchera plus sur votre crédit.

Les conseils Wikifin

  • En transférant votre crédit actuel vers votre nouveau logement, vous évitez certains frais :
    • vous ne payez pas d’indemnités vis-à-vis de votre prêteur, étant donné que votre crédit se poursuit ;
    • les frais de transfert de votre hypothèque sont moins élevés que ceux liés à la radiation de votre ancien crédit ;
    • vous évitez les frais liés à un nouveau crédit hypothécaire.
  • Avant de souscrire un nouveau crédit, vérifiez bien que les conditions avantageuses auxquelles il vous donne accès vous permettent de couvrir tous les frais que vous devrez honorer dans le cadre de la liquidation de votre ancien prêt.