Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Wikifin parcourt la Belgique lors d’une tournée promotionnelle. Passez nous voir à Louvain le 22 juin et participez à notre Quiz sur l'épargne. Le gagnant recevra l’équivalent d’un chariot de course d'une valeur de 200 euros. 

Tous les participants recevront un sac-cadeau amusant et utile. Tout le monde est le bienvenu ! Plus d’infos

woman-looking-shopping-list.png
Dernière mise à jour

Etablir un budget quand on vit à deux ?

Vivre à deux va de pair avec consommer à deux et donc dépenser à deux. Il vaut mieux établir des accords clairs à ce sujet.

La première chose à faire est d'établir votre budget de manière aussi précise que possible. Vous saurez ainsi quels sont les besoins financiers mensuels pour couvrir les frais communs (assurances, courses, loyer ou prêt, etc.).

Trois possibilités s’offrent à vous pour faire face aux dépenses communes.

Sur cette page

1. Combiner un compte commun avec des comptes séparés

Aujourd'hui, c’est l’approche qui est la plus populaire. Chaque partenaire conserve un compte privé sur lequel sont versés son salaire et le cas échéant ses autres revenus. Ce compte sert pour les dépenses individuelles. A côté de cela, les partenaires ont ensemble un compte commun, qu'ils alimentent chaque mois et qui est utilisé pour les dépenses communes : le loyer, le remboursement du crédit hypothécaire, les courses, les loisirs, les vacances, les factures récurrentes, les taxes, les contributions, etc.

Le montant que chacun verse sur ce compte commun peut dépendre des revenus de chacun : soit chaque partenaire verse la même somme chaque mois, soit la somme est proportionnelle aux revenus.

Attention, plus il y aura de comptes différents, plus les frais bancaires liés à la gestion de ces comptes augmenteront.

2. Un compte commun et rien d’autre

Dans certains couples, chaque partenaire décide de renoncer à son compte individuel. Tous les revenus sont alors directement versés sur un compte commun. C’est à partir de ce même compte que seront effectuées toutes les dépenses. Aussi bien les dépenses communes comme l'échéance du crédit hypothécaire, le loyer, les assurances, la facture de gaz et d'électricité que les dépenses individuelles comme les vêtements, les repas de midi, une voiture personnelle.

Cette solution était populaire lorsque seul un des deux partenaires travaillait et subvenait aux besoins de la famille. Aujourd’hui, il est fréquent que les deux partenaires travaillent, ce qui rend la formule du seul compte commun moins intéressante.

Pensez-y : vivre à deux, c’est consommer et dépenser à deux. Parlez-en !

3. Deux comptes séparés

Une formule consiste aussi à tout séparer et à ne pas avoir de compte commun. Les dépenses communes sont alors réparties entre les deux partenaires. Cette formule permet à chacun de conserver sa totale indépendance financière. Toutes les dépenses doivent alors être suivies de près : une fois l’un paie, une fois l’autre. À la fin du mois, le couple fait ses comptes et corrige les éventuels déséquilibres.

La solution idéale diffère pour chaque couple. Tout dépend de votre conception et de votre rapport à l’argent. Est-il équitable que votre partenaire contribue pour moitié au budget vacances alors que l’un a des revenus bien plus élevés que l’autre ? Est-il logique que madame paie seule le crédit de la voiture qui lui est indispensable pour faire les navettes pour les enfants ? Les revenus locatifs d’un appartement dont monsieur a hérité peuvent-ils être imputés au budget du ménage ?

Parlez-en afin que chacun adhère aux accords conclus. En effet, si un des partenaires se sent lésé, cela risque de poser des problèmes plus tard. Ne laissez pas les questions d’argent rester un sujet tabou.

Conseil Wikifin

Abordez ouvertement les questions d’argent et tenez compte du niveau de revenus de chacun.