Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

woman-looking-shopping-list.png
Dernière mise à jour

Que vais-je recevoir de mon assurance-vie (ou décès) si je décède avant la fin du contrat ?

Sur cette page

Dans le cas d’une assurance-vie

Il existe différents types d’assurances-vie. Elles diffèrent au niveau de ce que les bénéficiaires (votre partenaire, vos enfants ou quelqu’un d’autre) recevront si vous décédez avant la fin de votre contrat.

Il y a trois possibilités :

  • Les bénéficiaires ne reçoivent rien. L'assureur ne paie que si vous êtes encore en vie à l’échéance du contrat. En langage technique, il s’agit d'une assurance à capital différé sans remboursement des primes ou assurance de type CDSR.
  • Les bénéficiaires se voient rembourser toutes les primes que vous avez payées à l'assureur dans le courant du contrat. En langage technique, il s’agit d’une assurance à capital différé avec remboursement (des primes) ou assurance de type CDAR.
  • Les bénéficiaires se voient rembourser non seulement toutes les primes payées, mais aussi les intérêts produits et les éventuelles participations bénéficiaires. En langage technique, il s’agit d’une assurance à capital différé avec remboursement de la réserve acquise ou assurance de type CDAE.

Dans le cas d’une assurance-décès

Dans le cas d’une assurance décès, l’assureur, si vous décédez, verse aux bénéficiaires (votre partenaire, vos enfants ou quelqu'un d'autre) un capital convenu à l'avance. Parfois, le paiement ne s’effectue pas sous forme d’une somme unique, mais plutôt sous forme de rente. Les bénéficiaires désignés dans le contrat reçoivent alors sur une base régulière, par exemple chaque mois, une somme d’argent déterminée pendant une période convenue dans le contrat.

Certaines assurances-décès couvrent toute la vie, d’autres sont temporaires :

  • Dans le cas d’une assurance-décès couvrant toute la vie, le capital ou la rente sont toujours versés dès que l'assuré décède.
  • Dans le cas d’une assurance-décès temporaire, le capital ou la rente ne sont versés que lorsque l'assuré décède avant une certaine date. Une assurance solde restant dû par exemple, est une assurance-décès temporaire. Elle s’applique uniquement en cas de décès pendant la durée du prêt et non pas en cas de décès ultérieur.

Dans le cas d’une assurance-vie mixte

L’assureur paie un capital ou une rente lorsque vous prenez votre retraite ou si décédez avant cette date. Vous choisissez vous-même la proportion des montants payables en cas de décès ou en cas de vie.

Exemples

  • L’assurance mixte 10/10 : L’assureur paie le même capital en cas de vie ou de décès.
  • L’assurance mixte 10/5 : L’assureur paie un capital deux fois plus élevé en cas de décès qu'en cas de vie. Dans cette assurance, l’accent réside sur le risque de décès et le preneur d’assurance veut davantage protéger sa famille qu'épargner pour lui-même.
  • L’assurance mixte 10/20 : L’assureur paie un capital deux fois moins élevé en cas de décès qu'en cas de vie. Ici, l'accent est mis sur l'élément épargne.

Vais-je recevoir un capital ou une rente ?

Dans la plupart des cas, le contrat d’assurance-vie prévoit le paiement d’une somme d’argent – un capital - en une fois. Mais il existe également des contrats où le capital assuré n'est pas versé en une seule fois, mais payé sous forme de 'rente'. L’assureur verse alors régulièrement (par exemple chaque mois) un montant ‘limité pendant une période convenue dans le contrat. Il existe aussi des formes mixtes.

Demandez davantage d'informations à votre assureur sur les possibilités de recevoir une rente.