Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

couple-looking-building.jpg
Dernière mise à jour

De quel budget faut-il disposer pour devenir propriétaire de son habitation ?

Un couple regarde les annonces  d'une agence immobilière

Commencez par vous demander de combien d’argent vous disposez pour devenir propriétaire.

Pour évaluer votre budget, tenez compte des éléments suivants :

  • À combien s’élève l’épargne que vous pouvez consacrer à votre future maison ou un appartement ? Il est vivement conseillé de disposer d'assez d'économies pour couvrir au moins tous les frais liés à l'achat ou à la construction de votre habitation.
    Pour un achat, pensez aux droits d’enregistrement, aux frais de notaire et aux frais d’acte. Comptez 20 % du prix d'achat de l'habitation.
    Si vous désirez construire, songez aux frais de TVA. Elle se monte à 21 % du prix de la construction. Enfin, dans les deux cas n’oubliez pas les frais d'inscription hypothécaire si vous contractez un crédit hypothécaire.
  • Quelle quote-part de vos revenus pourrez-vous consacrer au remboursement d'un crédit hypothécaire ? Généralement, il est recommandé de ne pas s'endetter pour plus d'un tiers de ses revenus. Mettez bout à bout tous les revenus mensuels récurrents de votre ménage et divisez ce chiffre par trois. De ce chiffre déduisez les mensualités de tous les emprunts qui courent encore pour quelques années comme un crédit auto ou un crédit à la consommation, et vous saurez quelle est la hauteur des mensualités que votre ménage peut encore supporter.

21 %

Si vous construisez votre habitation vous devez tenir compte d’une TVA de 21 %.

Encore un conseil, ne sous-estimez pas les autres charges que vous devrez également supporter en devenant propriétaire :

  • Des coûts ponctuels :
    • Des frais de transformations, travaux de réaménagement, peintures...
    • Des frais d'installation, d’ouverture des compteurs, de déménagement...
  • Et, des frais récurrents comme :
    • Les charges communes (pour les appartements)
    • Les primes d'assurances (vie et incendie)
    • Le précompte immobilier
    • Les factures récurrentes comme l'électricité, l'eau…

Conservez quelques économies pour couvrir ces charges qui vous tomberont rapidement dessus une fois votre projet immobilier concrétisé. En ce qui concerne les frais récurrents n'oubliez pas d'en tenir compte dans le calcul de votre budget mensuel.

Simulateur immobilier

Une fois que vous aurez établi le montant de vos économies destinées à votre projet immobilier, ainsi que la mensualité que vous pourrez supporter, vous pourrez déterminer dans quelle gamme de prix votre projet immobilier s'inscrit. Pour vous aider dans ces savants calculs nous vous invitons à utiliser le simulateur immobilier.

Simulateur immobilier