Comment déclarer un sinistre à votre assureur ?

Après un sinistre, vous devez prévenir votre assureur le plus rapidement possible, et en tous cas dans les délais prévus par le contrat d'assurance, et lui transmettre un certain nombre d’informations. Celles-ci lui permettront de dresser les circonstances du sinistre, les responsabilités éventuelles et de calculer les indemnités auxquelles l’assuré ou la victime a droit. Petit guide pratique.

La déclaration de sinistre que vous envoyez à votre assureur doit reprendre les informations suivantes :

  • la date du sinistre ;
  • la nature du sinistre (bris de vitre, vol, inondation, décès,…) ;
  • le constat à l’amiable (dans le cas d’un accident de la route) ;
  • les circonstances du sinistre ;
  • dans certains cas, le(s) devis pour la remise en état (de votre maison par exemple).

D’autres éléments peuvent s’avérer nécessaires :
  • les documents justificatifs (le procès-verbal de la police en cas de vol par exemple) ;
  • les coordonnées des témoins, en cas d’accident ou de vol ;
  • des photos du sinistre.

Vous avez envoyé toutes les informations nécessaires à votre assureur ? Il pourra alors mandater un expert si cela est nécessaire. Ce dernier vous rendra éventuellement visite pour évaluer les dommages et donner son avis sur la cause du sinistre. C’est généralement sur base de son rapport que votre assureur calculera vos indemnités.

Les conseils Wikifin

  • Dans votre déclaration à votre assureur, pensez à bien mentionner la date, le lieu et la cause du sinistre.
  • Dans le cas d’un accident de la route, n’oubliez pas de joindre le constat d’accident et un éventuel procès-verbal de police.
  • Dans le cas d’un cambriolage, joignez également le procès-verbal de la police à votre déclaration.
  • Envoyez votre déclaration éventuellement par lettre recommandée. Si vous adressez vos documents par voie électronique, et que vous conservez les mails adressés, la preuve de la déclaration peut encore être fournie ultérieurement.