Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Participez à La Semaine de l’Argent du 18 au 26 mars 2021 et
vivez un moment exceptionnel avec vos élèves en suivant un cours donné par un Ministre ou Wikifin ! Inscrivez votre classe.

woman-looking-shopping-list.png
Dernière mise à jour

Comment la prime d’une assurance-vie est-elle calculée ?

L’assureur prend en compte une série de facteurs pour déterminer le montant de la prime de votre assurance-vie:

  • Le montant du capital ou de la rente assuré(e).
  • La durée du contrat. Plus le contrat dure longtemps, plus longtemps vous devrez payer des primes et plus celles-ci seront donc réduites (dans le cas d’une assurance-épargne). Dans le cas d’une assurance-décès, c’est l’inverse : plus longtemps le contrat court, plus le risque de décès augmente et plus la prime à payer augmente.
  • Les éventuels frais et impôts à payer.
  • Votre situation personnelle :
    • Votre âge. Plus vous êtes âgé, plus le risque que vous décédiez augmente et plus votre prime d'assurance-décès sera élevée. Les assureurs disposent de tables de mortalité, permettant de calculer votre espérance de vie au moment où vous voulez souscrire l'assurance-vie.
    • Votre état de santé. Lorsque vous souscrivez une assurance-décès, vous devez le plus souvent répondre à un questionnaire médical. Si les montants à assurer sont très élevés, l’assureur peut même demander un examen médical préalable. L’assureur veut évaluer votre état de santé.
      Imaginons que vous ne soyez pas en bonne santé (vous souffrez d’obésité par exemple), ou que votre mode de vie ne soit pas sain (le tabagisme par exemple). L’assureur peut alors refuser de vous assurer contre le décès mais il doit dans ce cas motiver sa décision. Il peut également vous demander une prime supplémentaire pour couvrir le risque plus important. Vous risquez en effet de décéder plus rapidement si vous menez une vie peu saine que si vous avez des habitudes de vie saines. C’est souvent aussi le cas des personnes atteintes de maladies chroniques (sclérose en plaques, diabète, VIH, ...) ou d’un handicap.
    • Votre sexe. La distinction entre les hommes et les femmes pour fixer les primes est interdite depuis le 21 décembre 2012. Les assureurs peuvent encore le faire pour les assurances-groupe souscrites via votre employeur.

Bon à savoir

Si un assureur vous refuse une assurance-vie, il doit en motiver la raison.

Conseil Wikifin

Demandez des explications à votre assureur si vous voulez connaître les paramètres qui entrent en ligne de compte pour établir la prime.