Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

parents-sofa-children-playing.jpg
Dernière mise à jour

Quels sont les plus gros postes de dépenses d’un étudiant ?

Sur cette page

Dans votre budget, il faudra tenir compte de plusieurs types de frais :

Le minerval ou droit d'inscription

Un droit d’inscription est demandé pour s’inscrire dans une école supérieure ou une université. Le montant de celui-ci dépend de plusieurs facteurs :

  • Votre « statut ». Êtes-vous étudiant boursier, non-boursier ou de condition modeste ? Dans certains cas, vous pouvez bénéficier d’une réduction des droits d’inscription. Ces conditions avantageuses visent à faciliter l’accès aux études supérieures des jeunes disposant de moins de ressources financières.
  • La Communauté qui exerce la tutelle sur l’établissement. Ce sont les Communautés qui fixent les barèmes pour les minervals et les droits d’inscription.

Les cours, les livres et le matériel

Pour chaque type d’études, vous serez amenés à vous procurer des supports imprimés : syllabi, cours, livres ou tout autre matériel. Ne négligez pas ces frais dans votre budget. Selon l’orientation que vous aurez choisie, il n’est pas rare de devoir dépenser plus de 500 euros par an pour l’acquisition des supports de cours. L’enseignement artistique ou les soins de santé, par exemple, nécessitent l’achat de matériel spécifique.

Les étudiants qui ont des difficultés financières peuvent bénéficier d’aides du service social de l’établissement d’enseignement supérieur afin de financer l’achat de matériel et de livres.

Les frais de déplacement

Vos déplacements pour vous rendre aux cours, aux séminaires, aux travaux pratiques ou prendre part à un stage engendrent également des frais. La solution la plus simple et la plus populaire auprès des étudiants reste évidemment les transports en commun. Pour ceux-ci, les tarifs varient en fonction de l’âge, de la situation familiale et des trajets que vous effectuez. Vous trouverez un aperçu complet des tarifs sur les sites web de la SNCB, de la STIB (Région de Bruxelles-Capitale), des TEC (Région wallonne) et de De Lijn (Région flamande). Les étudiants bénéficient généralement de tarifs réduits.

Si vous logez à proximité du campus où vous étudiez, la solution la moins coûteuse restera toujours le vélo. Sachez que de nombreux campus ont mis en place des aménagements spécifiques pour les usagers des deux roues.

A côté des transports en commun et du vélo, il reste la voiture. Mais celle-ci, comme tout le monde le sait, est l’option la plus coûteuse et la moins soucieuse de l’environnement.

Bon à savoir

Les vélos et trottinettes partagées peuvent aussi être une option pour vous déplacer.

La nourriture

Les études supérieures sont associées à une certaine liberté… notamment la liberté de manger où bon vous semble. Vous vous rendrez rapidement compte que cette liberté a aussi un coût. Heureusement, de nombreuses écoles et universités proposent un espace restauration. Vous pourrez y manger des plats chauds, variés et équilibrés, des soupes, des sandwiches, des salades, etc.

Réfléchissez toutefois à votre budget avant de goûter tous les plats à la carte. Ne perdez pas de vue que, même si un tarif de 5 euros pour un repas chaud est imbattable, la note atteindra 100 euros à la fin du mois si vous y mangez tous les jours. Vous concocter vos propres sandwiches ou une salade maison peut vous faire économiser de précieux euros.

Les frais de logement

Vivre en kot ou partager un appartement en colocation représente souvent la partie principale d’un budget étudiant. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre rubrique consacrée au coût d’un kot.

Conseil Wikifin

Renseignez-vous auprès de votre établissement sur les possibilités d’obtenir des aides ou des bourses.

Plus d'info

Sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles, vous trouverez un aperçu détaillé du coût des études.