Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

parents-sofa-children-playing.jpg
Dernière mise à jour

Êtes-vous obligé de signer un contrat de travail en tant qu’étudiant ?

Si c'est un contrat d'occupation d'étudiants, vous y êtes en effet tenu. Vous devez avoir un accord écrit avec votre employeur pour une certaine durée. Cet accord écrit doit être signé en deux exemplaires, dont un pour vous, par votre employeur et vous-même. Ce contrat est essentiel car il vous permettra de faire respecter vos droits et de connaître vos obligations envers votre employeur.

Le contrat doit être signé au plus tard au moment de votre entrée en service. Même si vous avez moins de 18 ans, vous pouvez conclure et résilier seul votre contrat. De même, vous pouvez percevoir votre salaire sur un compte bancaire à votre nom, sauf opposition de vos parents ou de votre tuteur légal.

Différentes informations doivent figurer sur votre contrat d’occupation d’étudiants, notamment :

  • L'identité de l'employeur. Celui-ci n'est pas spécialement la personne que vous avez en face de vous. Il peut s’agir d’une agence d'intérim ou d’une société, par exemple, un groupe de la grande distribution, une boutique, etc.
  • La date de début et de fin d’exécution du contrat.
  • Le nombre d'heures à prester par jour et par semaine.
  • Le lieu où vous allez travailler.
  • Le type de travail que vous allez effectuer.
  • Votre rémunération ou les éléments qui permettent de la calculer.
  • S'il y a ou non une période d'essai et les conséquences si l'essai ne donne pas satisfaction à l'employeur.

Conseil Wikifin

Avant de signer votre contrat, lisez-le attentivement. Et conservez la copie qui vous sera remise : vous en aurez besoin, le cas échéant, pour contrôler votre salaire ou pour toute autre information importante.

Et si je travaille au noir ?

Tout travail non déclaré ou travail au noir peut avoir de graves conséquences pour l’employeur mais aussi pour vous :

  • Vous n’aurez pas de couverture en cas d’accident.
  • Vous risquez de ne pas recevoir le salaire minimum garant.
  • Vous risquez de perdre le droit aux allocations familiales, etc.