Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Wikifin parcourt la Belgique lors d’une tournée promotionnelle. Passez nous voir à Louvain le 22 juin et participez à notre Quiz sur l'épargne. Le gagnant recevra l’équivalent d’un chariot de course d'une valeur de 200 euros. 

Tous les participants recevront un sac-cadeau amusant et utile. Tout le monde est le bienvenu ! Plus d’infos

set-of-hands.jpg
Dernière mise à jour

Comment calculer votre patrimoine net ?

Le Simulateur Héritage de Wikifin vous aide à calculer facilement votre patrimoine net et à observer comment il sera partagé entre héritiers et à combien s’élèveront les droits de succession.

Le montant des droits de succession à payer est calculé sur la base du patrimoine net.

Le patrimoine net correspond à l’ensemble des possessions du défunt en Belgique et à l’étranger, diminuées de ses dettes. Font également partie des dettes : les frais d’hospitalisation, les honoraires du médecin encore à payer, le coût des obsèques, …

Votre patrimoine net = vos possessions - vos dettes

Ce tableau vous permet de définir votre patrimoine net :

Les possessions du défunt (« l’actif »)

À déduire : les dettes du défunt (« le passif »)

Patrimoine immobilier

Dettes sur le patrimoine immobilier

Habitation principale

Emprunt hypothécaire

Autre(s) habitation(s) et bâtiment(s), mis en location ou pas

Terrain(s) à bâtir, terrain(s) agricole(s), etc.

Patrimoine professionnel

La valeur de votre propre affaire, de votre cabinet

Patrimoine mobilier

Autres dettes

Titres: actions, obligations, …

Factures non encore payées. Crédit automobile ou crédit à la consommation à rembourser

Capitaux d’assurance vie

Argent sur les compte(s) à vue, compte(s) d'épargne, compte(s) à terme

Autres avoirs

Voiture(s), moto(s), etc.

 

Mobilier

 

Œuvres d'art, bijoux, …

Frais d’hospitalisation et honoraires médicaux

Autres (revenus à recevoir)

Frais de funérailles

Certaines donations effectuées dans les trois ans précédant le décès