Qu’est-ce qu’une franchise et comment est-elle calculée ?

Au moment de souscrire une assurance, votre assureur ou votre courtier vous parlera certainement de la franchise. Cette clause contractuelle prévoit qu’en cas de sinistre, une partie des coûts des dommages ne sera pas financièrement compensée par l’assureur. En d'autres termes, la franchise est un montant qui restera à votre charge, à moins qu’il soit possible de le récupérer auprès de quelqu'un d'autre (par exemple, la partie tenue responsable du sinistre).

Mais comment cette franchise est-elle calculée ?

Trois types de franchise peuvent généralement vous être proposés. Ils impliquent chacun un mode de calcul différent.

Type de franchise En bref Exemple
Montant fixe En cas de sinistre, votre franchise correspond au montant déterminé à la signature de votre contrat d’assurance. La franchise pour votre assurance auto est de 200 euros par sinistre. Si, suite à un sinistre, les réparations de votre véhicule s’élèvent à 1 000 euros, vous percevrez alors une indemnisation de 800 euros, soit 1 000 - 200 euros.
Pourcentage Votre contrat prévoit qu’en cas de sinistre, votre franchise correspondra à un pourcentage du montant total des indemnisations auxquelles vous avez droit. La franchise pour votre assurance auto est de 10%. Lors d’un sinistre, le montant des réparations est de 1 000. Vous percevrez alors une indemnisation de 900 euros, soit 1 000 - 100 (les 10% de franchise) euros.
À l’unité de mesure Votre contrat prévoit de vous indemniser uniquement passée une certaine limite. Cette limite peut s’exprimer en jours, en mètres… La franchise de votre assurance d’incapacité de travail est de 15 jours. Vous n’êtes donc indemnisé qu’à partir du 16ème jour d’incapacité de travail. On parle généralement, dans ce cas, non pas de franchise mais de délai de carence.
Autre exemple dans le cadre des assurances de protection juridique, l’assureur n’interviendra dans les frais que pour autant que l’enjeu du litige dépasse un certain montant (250 euros par exemple). On parle alors de seuil d’intervention.
 

En règle générale, plus le montant de votre franchise fixé contractuellement est élevé, plus votre prime sera réduite. Mais veillez toujours à choisir une franchise que vous pourrez assumer en cas de sinistre.

Les conseils Wikifin

  • Demandez toujours à votre assureur ou votre courtier si une franchise est prévue dans le contrat que vous souhaitez souscrire.
  • Si c’est le cas, renseignez-vous également sur le mode de calcul appliqué.
  • Faites attention à ne pas choisir une assurance uniquement en fonction de la prime. Vérifiez toujours les risques couverts et la franchise prévue contractuellement. Vous devrez la prendre en charge en cas de sinistre.