Faire des achats en ligne en toute sécurité : quelques conseils

Les acheteurs « en ligne » sont de plus en plus nombreux en Belgique. Faire son shopping sur internet n’est toutefois pas dénué de risque. Quelques précautions valent mieux qu’une…

Une boutique en ligne n’est pas l’autre

Faire ses achats en ligne en toute sécurité commence par un environnement internet sécurisé. Pour être certain de surfer sur un site sécurisé, contrôlez si l’adresse du site commence par « https:// ». Si l’adresse commence par un simple « http » (donc sans –s), cela signifie que la page web n’est pas sécurisée.

Si vous payez également en ligne après vos achats, il vaut mieux contrôler d’abord si la zone de paiement est bien sécurisée. Là aussi, l’adresse d’une zone de paiement sécurisée doit commencer par « https:// ». La barre d’adresse contient généralement un petit cadenas ou une clé. Ce petit symbole visuel supplémentaire indique que l’environnement de paiement est sécurisé.

Essayez de faire vos achats uniquement sur des boutiques en ligne fiables, et de préférence uniquement sur des webshops que vous connaissez. Si vous avez un doute sur la fiabilité d’une boutique en ligne, une simple recherche sur un moteur de recherche vous permettra bien souvent de trouver des commentaires sur le service offert, sur la qualité des produits, … et de vous rassurer.
Ne vous fiez pas aveuglément aux labels de qualités exhibés par les boutiques en ligne. Tous les labels ne sont pas dignes de confiance. Selon le SPF Economie, vous pouvez considérer les labels suivants comme fiables :

Droits des consommateurs en ligne

Sachez également que en tant que consommateur en ligne vous avez des droits, tout comme lors d’achats en boutiques physiques.

Ainsi, les commerçants en ligne doivent présenter clairement et correctement leurs produits. Non seulement le commerçant doit indiquer clairement les principales caractéristiques du produit ou service proposé, mais il doit également communiquer le prix total, tous frais inclus (comme par exemple les frais d’envoi), aux acheteurs éventuels. S’il n’est pas possible de connaître les frais d’envoi à l’avance, le commerçant en ligne doit détailler la façon dont ces frais sont calculés.

Les acheteurs en ligne ont le droit de renoncer à leurs achats dans un délai de 14 jours. Ce délai de réflexion de 14 jours commence à courir à partir du jour où l’acheteur reçoit ses produits. Il va de soi que le produit ne peut pas avoir été utilisé si l’on souhaite le renvoyer. Et dans certains cas, ce délai de réflexion de 14 jours ne s’applique pas : par exemple pour des tickets de train, des produits personnalisés ou des produits qui pourrissent rapidement, … Les frais pour retourner le produit sont toutefois à votre charge, sauf s’il en a été convenu autrement.

Du nouveau depuis février 2016 : une procédure de médiation online de l’Union européenne (U.E).

Si vous avez un problème lors d’un achat en ligne, vous pouvez utiliser ce site pour essayer d'obtenir un règlement à l’amiable sans passer par une action devant les tribunaux. Pour utiliser les services de ce site, vous devez vivre dans l'Union européenne, tout comme le professionnel concerné.

Vous êtes malgré tout victime d’une fraude en ligne ?

Vous avez acheté des chaussures en ligne mais elles ne vous sont jamais parvenues ? Ou la machine à laver que vous avez achetée sur internet est défectueuse et vous ne parvenez pas à vous faire entendre par le service après-vente ? Si vous êtes victime d’escroquerie dans le cadre d’achats en ligne, signalez-le au Point de contact. En lui fournissant vos informations, vous contribuez à éviter que d’autres ne soient victimes de la même arnaque.

En cas de problème lors d’un achat sur internet, comme par exemple un article qui n’est pas livré, la banque ne peut pas vous rembourser votre paiement. Par contre, si vous payez vos achats sur internet au moyen d’une carte de crédit, vous pouvez envisager de prendre une assurance complémentaire contre la fraude sur internet, les erreurs de livraison, la livraison de biens endommagés ou le défaut de livraison. Si vous effectuez régulièrement des achats en ligne, il peut être intéressant de vous informer à ce sujet auprès de votre banque.

Contrôlez régulièrement vos extraits de compte, surtout si vous effectuez souvent des achats en ligne. Vous pourrez ainsi réagir rapidement si vous remarquez des transactions suspectes sur votre compte. En cas de fraude avec votre carte bancaire ou votre carte de crédit, contactez le plus rapidement possible Card Stop au 070 344 344. Votre carte sera alors immédiatement bloquée.

Vous trouverez encore davantage de conseils pour acheter sur internet en toute sécurité dans la brochure du European Consumer Centre en Belgique.