Le compte-titres

Pour investir, il vous faut encore une autre sorte de compte : un compte-titres.

Le compte-titres

Vous souhaitez investir dans des actions, obligations, ou fonds ? Dans ce cas, vous avez besoin d’un compte-titres pour conserver et gérer vos placements (également appelés titres).

Comment ouvrir un compte-titres ?

Non seulement les banques proposent des comptes-titres, mais également les organismes spécialisés dans les placements, comme par exemple les sociétés de bourse ou les gestionnaires de patrimoine. Lisez attentivement la fiche d'information pour connaître les conditions et tarifs avant d'ouvrir un compte-titres. Comparez les conditions et tarifs des différents organismes pour trouver le compte le plus avantageux pour vous et qui correspond le mieux à vos besoins.

Pour ouvrir un compte-titres, vous pouvez vous rendre auprès de l'organisme de votre choix. Vous devez être muni de votre carte d'identité. Certains organismes vous offrent également la possibilité  d’ouvrir un compte-titres via internet : vous devez alors envoyer une photocopie recto verso de votre carte d'identité et une preuve de domicile.

Comment fonctionne un compte-titres ?

Après l’achat de vos placements, comme par exemple des actions, des obligations ou des fonds, ceux-ci apparaissent sur votre compte-titres. Le compte-titres vous donne toujours un relevé actualisé de vos placements et vous permet de les gérer. Les dividendes et intérêts sur vos placements sont généralement virés automatiquement sur votre compte à vue associé au compte-titres.

Vous pouvez généralement accéder à votre compte-titres via mobile banking ou PC banking, à tout moment, une situation actualisée. Votre organisme financier vous envoie en outre sur base trimestrielle et annuelle des extraits de compte avec le relevé des placements effectués via votre compte-titres.

Fonds de protection des dépôts et instruments financiers

Vous demeurez toujours le légitime propriétaire de vos titres et avez le droit de les récupérer en cas de faillite de votre banque ou de la société de bourse par exemple. Cela signifie que les titres doivent vous être rendus par le curateur et ne peuvent dès lors jamais tomber dans la masse des actifs d'une faillite éventuelle.

Une intervention de la part du système de protection ne devra seulement être envisagée que, si après restitution de tous les titres disponibles, vous n’auriez pas pu récupérer certains de vos avoirs. De tels cas de figure ne devraient survenir qu'en cas de fautes administratives ou autres irrégularités. Pour ces raisons, le montant maximum de la couverture supplémentaire offerte par le système de protection reste fixé à € 20.000 par personne et par institution.

Vous trouverez les conditions précises qui doivent être remplies pour pouvoir faire appel à la protection dans le règlement d’intervention du fonds de protection des dépôts et des instruments financiers.

Les conseils Wikifin

  • Lisez attentivement la fiche d’information de votre compte-titres pour connaître les conditions et les tarifs. Comparez les conditions et tarifs des différentes banques pour trouver le compte le plus avantageux pour vous, celui qui correspond le mieux à vos besoins.