Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

Checklist - Se marier ou cohabiter

Un mari porte sa femme, heureux d'enménager ensemble
  • Discutez de vos questions d’argent et faites le point

    Ce n’est pas toujours facile, mais il vaut mieux discuter des questions d’argent dès que vous avez pris la décision de vivre à deux. Soyez transparent et honnête, même si vous avez des dettes. Dressez la liste des dépenses et revenus communs. Décidez sur la base de cette liste qui paie quoi.
     

  • Surveillez vos dépenses

    Faites un tableau reprenant tous vos revenus et toutes vos dépenses. Vous aurez ainsi une vue très claire de votre budget commun. En un coup d'œil, vous saurez si votre budget est équilibré et s'il ne faut pas revoir la colonne des dépenses. Les chiffres offrent une bonne base pour discuter ouvertement des questions d’argent.
     

  • Ouvrez un compte à vue commun pour vos charges mensuelles

    Il peut s’avérer très pratique d’ouvrir un compte commun, sur lequel vous versez tous les deux un montant chaque mois pour couvrir des frais comme le loyer, l'électricité, l'eau, le multimédia... Chacun de vous peut effectuer des paiements au départ du compte commun : tenez-vous à ce que vous avez convenu ensemble. Par contre, pour ouvrir ou fermer le compte commun, vous devez être deux.
     

  • Mariage, cohabitation légale ou de fait ?

    Vous allez cohabiter parce que ça 'colle' entre vous. Mais songez quand-même à ce qui pourrait se passer avec les questions d'argent si un jour la relation venait à se dégrader :

    • Auriez-vous encore un toit au-dessus votre tête si votre histoire d'amour se terminait ?
    • Devez-vous mettre la main à la poche si votre conjoint ne peut plus rembourser ses dettes ?
    • Que se passe-t-il si l’un des deux conjoints décède ?

    Les couples mariés ont beaucoup d’obligations l’un envers l’autre. Le partenaire le plus faible est protégé. De nombreuses règles valables pour les couples mariés s’appliquent également aux cohabitants légaux. Par contre, en cas de cohabitation de fait, les deux partenaires n'ont que peu d'obligations l'un envers l'autre. Et le partenaire le plus faible n'est évidemment pas protégé.

    Plus d’informations sur la différence entre le mariage, la cohabitation légale et la cohabitation de fait, et sur ce que vous devez faire si vous voulez opter pour l'un de ces régimes.
     

  • Les personnes qui veulent se marier ont le choix entre plusieurs régimes matrimoniaux

    Sachez qu'il y a de grandes différences entre les régimes matrimoniaux – communauté des biens ou séparation des biens –, surtout lorsque l'un des conjoints décède. Évaluez les conséquences du choix de l’un ou l’autre régime et prenez une décision en connaissance de cause.
    Plus d’informations sur les régimes matrimoniaux.

    N'hésitez pas à vous faire conseiller par un spécialiste en la matière, qu'il soit notaire ou avocat.
     

  • Se marier ou cohabiter a des conséquences fiscales

    Si vous vous mariez ou cohabitez légalement, vous ne devrez plus compléter qu'une seule déclaration d'impôt. Si l’un des partenaires n’a pas de revenus propres ou des revenus très faibles, tant le mariage que la cohabitation légale procurent un avantage fiscal. Cet avantage, les cohabitants de fait n'en bénéficient pas. Ils doivent effectuer deux déclarations distinctes.

    Plus d’informations sur les conséquences pour vos impôts.
     

  • Qu’en est-il des allocations de chômage, des indemnités pour incapacité de travail et des autres prestations sociales ?

    Le montant de ces prestations sociales dépend de votre situation familiale.

    Plus d’informations sur l’impact de votre situation familiale.
     

  • Et votre pension ? 

    Si vous êtes marié et que vous prenez votre retraite, vous pouvez peut-être toucher une pension de ménage, plus élevée que la pension pour isolé. Si vous cohabitez légalement ou de fait, vous n’avez pas droit à une pension de ménage.

    Si vous êtes marié et que votre conjoint décède, vous avez droit à une pension de survie. Cela n’est pas le cas si vous cohabitez de fait ou légalement.

    Plus d’informations sur la pension légale.

    Votre partenaire ou vous-même bénéficiez d’une pension complémentaire ? Renseignez-vous pour savoir s’il prévoit quelque chose pour le partenaire survivant. Là aussi, la situation peut être différente pour les mariés, les cohabitants légaux et les cohabitants de fait.
     

  • Location ou achat : mettez-vous d’accord

    Vous emménagez dans un nouveau logement ? Ou l’un de vous va-t-il s’installer chez l’autre ? Peut-être qu’un achat n’est pas une bonne option au début. Mais informez-vous à temps pour savoir s’il n'est tout de même pas plus avantageux d’acheter votre logement. Soyez clairs sur la répartition des coûts de l’habitation.
     

  • Revoyez votre assurance Responsabilité civile (RC) familiale 

    Si vous emménagez à deux, il n'est plus nécessaire de payer chacun de votre côté une assurance familiale. Une seule assurance suffit, adaptée à votre nouvelle situation familiale.

    Vous n'avez pas encore d'assurance familiale ? Songez-y car elle peut être bien utile et ne coûte pas cher.