Wikifin est une initiative de la

Wikifin est une initiative de l'Autorité des services et marchés financiers. En savoir plus sur Wikifin.

woman-looking-shopping-list.png
Dernière mise à jour

Argent comptant ou liquide

L’argent comptant est le plus ancien moyen de paiement au monde. Dans l’Antiquité déjà, on payait déjà en pièces d'or et d'argent. Les billets de banque ont vu le jour au dix-septième siècle. Les pièces et les billets constituent l'argent liquide, le cash ou l’argent comptant.

Sur cette page

Euros : pièces et billets

Le franc belge a été remplacé par l'euro le 1er janvier 2002. Depuis ce jour, l’euro est la monnaie utilisée dans tous les pays de la zone euro. Les billets et pièces en euros sont émis par les banques centrales nationales des pays de la zone euro.

  • Il y a huit pièces de monnaie : de 1, 2, 5, 10, 20 et 50 eurocents et de 1 et 2 euros. Elles possèdent toutes une face 'européenne', la même dans chaque pays. L’autre face est la face 'nationale', qui diffère d'un pays à l'autre.
  • Il existe également 7 billets en euro : de 5, 10, 20, 50, 100, 200 et 500 euros. Le billet de 500 n’est plus produit depuis le 27 avril 2019, mais les billets en circulation restent un moyen de paiement légal. Les billets en euro sont identiques au recto et au verso pour tous les pays de la zone euro, à l'exception du numéro du billet qui, lui, est unique.

Toutes les pièces de monnaie en euro et tous les billets en euro sont valables dans tous les pays de la zone euro.

Dans certains pays ou régions où l'euro n'est pas la monnaie officielle, les commerçants acceptent également l'euro.

L’utilisation d’argent cash peut-elle être refusée ?

L’argent liquide, billets et pièces, est un moyen de paiement légal, ne pouvant en principe pas être refusé. Un commerçant ou un créancier ne peut refuser l’argent liquide que dans certains cas exceptionnels :

  • Lorsque le billet que vous proposez n'est pas proportionnel à votre achat. Par exemple si vous voulez payer un paquet de chewing gum avec un billet de 200 ou 500 euros.
  • Pour des raisons de sécurité dans des cas exceptionnels et temporaires.
  • Lorsque le commerçant a de sérieuses raisons de soupçonner qu’il s’agit d’un faux billet.
  • Lorsque le billet est endommagé.

Limites pour l’utilisation d’argent cash

Pour lutter contre la fraude et l'argent noir, le gouvernement a décidé de limiter l'utilisation de l'argent liquide :

  • Si le prix d'achat est inférieur à 3000 euros, vous pouvez le payer entièrement en liquide.
  • Si le prix d’achat est supérieur à 3000 euros, vous pouvez payer au maximum 3000 euros en liquide. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site du SPF Economie.
  • À l’achat d’un bien immobilier, comme une maison ou un terrain à bâtir, le paiement en argent liquide est interdit depuis 2014.

500 euros

Le billet de 500 euros n’est plus produit. Les billets encore en circulation restent valables.

Avantages et désavantages de l'argent liquide

L’argent liquide est un moyen de paiement quotidien accepté partout, dans la plupart des cas. Et c’est justement là son point faible :

  • Comme il ne porte pas de nom, il peut être facilement volé ou perdu.
  • L’argent liquide ne produit pas d’intérêt, contrairement à un compte d’épargne par exemple.
  • Les pièces et les billets ne sont pas bons pour l’environnement parce qu’ils doivent être produits et ensuite distribués en toute sécurité. L’argent liquide coûte donc plus cher à la société qu'un paiement électronique.
  • Les pièces et les billets peuvent être contrefaits, malgré les sept signes de sécurité que possèdent les billets en euro. La contrefaçon des pièces et des billets donne lieu à de lourdes peines.
  • Le cash s’use. Vous pouvez échanger un billet endommagé à la banque ou à la Banque Nationale de Belgique si vous disposez de plus de la moitié du billet.

L’argent électronique présente également des avantages et des inconvénients. Réfléchissez-y et tenez-en compte dans votre utilisation.

Règles pour l’arrondi pour le paiement en espèces

Depuis le 1er décembre 2019, les paiements en espèces doivent être arrondis à 5 cents. Le nombre de pièces de 1 et 2 cents en circulation dans notre pays diminuera. Et produire moins de pièces, c’est faire des économies.

Si le montant total du ticket de caisse se termine par :

  • 0,01 ou 0,02, il sera arrondi à 0
  • 0,03, 0,04, 0,06 ou 0,07, il sera arrondi à 5 cents
  • 0,08 ou 0,09, il sera arrondi à 10 cents

Exemple : Le montant total de votre ticket est de 10,16 euros. Vous devrez alors payer 10,15 euros. S’il s’élève à 20,18 euros, le montant sera arrondi à 20,20.

L’arrondi se pratique donc uniquement sur le montant total à payer. Cela doit figurer clairement sur le ticket de caisse : montant total à payer et montant arrondi. Les commerçants n’ont pas le droit d’arrondir le prix article par article. En outre, seul le montant payé effectivement en espèces peut être arrondi, même si le client règle avec plus d’un moyen de paiement. Vous trouverez tous les détails sur le site du SPF Économie.

Quels sont les moyens de paiement concernés par l’arrondi ?

Les règles de l’arrondi s’appliquent uniquement au paiement en espèces à condition que :

  • Le paiement soit effectué en présence physique simultanée de l’acheteur et du vendeur.
  • Le montant à régler soit supérieur à 5 cents.

Les commerçants peuvent également appliquer les règles de l’arrondi à d’autres moyens de paiement. Le commerçant doit alors appliquer les mêmes règles à tous ses clients et a l’obligation d’afficher de manière visible la mention légale suivante : « Le montant total est toujours arrondi ».

La règle de l’arrondi ne concerne pas :

  • Les achats à distance via internet
  • Le paiement par chèque-repas
  • Le paiement par éco-chèque
  • Le paiement par bon de valeur
  • Les paiements par virement

À noter également que les règles ne s’appliquent pas aux ventes de particulier à particulier ou entre entreprises.

Que faire de vos petites pièces de 1 et 2 cents ?

Inutile de rapporter vos pièces à la banque, elles restent des moyens de paiement légaux. Un commerçant ne peut pas les refuser comme moyen de paiement, pour autant qu’elles soient utilisées dans une quantité raisonnable, soit maximum 50 pièces par paiement.

En revanche, si vous souhaitez vous en débarrasser, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Les déposer auprès de votre banque ou de la Banque Nationale.
  • Les offrir à une œuvre caritative. Plusieurs associations organisent en effet des collectes de « pièces rouges ».
  • Les déposer dans certains magasins ou supermarchés où vous pouvez transformer vos centimes en bons d’achat.

Conseil Wikifin

Méfiez-vous des billets contrefaits. Les signes de protection des billets sont présentés sur le site web de la Banque centrale européenne. Ils permettent de distinguer les faux billets des vrais.