L’assurance BOB

Avant de quitter un souper bien arrosé ou une fête étudiante, vous demandez à votre ami, qui n’a pas bu d’alcool, de prendre le volant. Sur le chemin du retour, votre BOB provoque un accident et votre voiture est endommagée. Savez-vous qu’une clause spécifique peut être prévue par votre assurance auto pour vous couvrir au cas où votre BOB causerait un accident avec votre voiture ?

À noter que l’assurance auto est un terme général : il vise tant la R.C. Auto obligatoire (l’Assurance Responsabilité Civile), l’omnium ou la mini-omnium, l’assurance conducteur, la protection juridique et l’assistance

Ce que prévoit votre assurance R.C.

Votre BOB a causé l’accident et est en tort ? Dans ce cas, votre assurance R.C. Auto indemnisera toutes les victimes de l’accident, ce qui inclut les dommages corporels et matériels des usagers de la route impliqués dans l’accident, et les dommages corporels aux passagers de votre véhicule.

Les dégâts causés à votre véhicule et les dommages corporels du conducteur (BOB) ne seront pas pris en charge par votre R.C. Auto.

Grande omnium, mini-omnium… ou pas d’omnium 

Si votre BOB est responsable d'un accident et que vous disposez d’une assurance omnium, les dégâts à votre véhicule seront indemnisés. 

Mais si vous ne disposez pas d’une omnium, ou seulement d’une mini-omnium, vous n’êtes pas couvert et les dégâts à votre véhicule ne sont pas indemnisés. Il vous restera à obtenir un dédommagement de la part de votre BOB, éventuellement via une procédure en justice.  Mais vous pouvez aussi éviter d’en arriver là…  

Une clause BOB dans votre assurance auto

En prévoyant une clause BOB dans votre assurance Auto, vous êtes couvert pour les dommages matériels occasionnés à votre véhicule si votre BOB est responsable d’un accident. L’assurance Auto de votre BOB peut également prévoir cette clause ; dans ce cas, c’est son assurance qui interviendra pour vous indemniser pour les dégâts à votre véhicule.

Renseignez-vous bien afin de connaître les conditions et limites de cette garantie avant de laisser BOB au volant de votre voiture. La clause BOB varie en effet d’un assureur à l’autre.

Les dommages corporels à BOB : l'assurance conducteur

En dehors des dommages matériels causés à votre véhicule, votre BOB peut avoir subi des dommages corporels.

Si votre BOB a causé un accident où il est en tort, votre assurance R.C. Auto n’interviendra pas non plus pour ses dommages corporels.  Bien sûr la mutuelle interviendra. Mais, souvent, une partie des frais restera à sa charge. Et ces frais peuvent être importants : pensez aux conséquences d'une invalidité permanente ...

Une assurance conducteur, couplée à votre R.C. Auto, vous permet de couvrir les dommages corporels de votre BOB.

Les conseils Wikifin

  • Renseignez-vous auprès de votre assureur ou de votre intermédiaire afin de déterminer ce que couvre exactement – ou ce que peut couvrir - la clause BOB dans votre contrat d’assurance. Distinguez deux cas de figure : celui où vous demandez à un BOB de rouler pour vous avec votre véhicule et celui où vous roulez comme BOB avec la voiture de quelqu’un d’autre. Faites également la différence entre les dommages matériels et corporels.
  • Demandez à votre assureur de vous expliquer les conditions à remplir et les limites de la clause BOB. Votre couverture BOB peut ne plus jouer si vous ne remplissez pas les conditions.
  • Si vous faites appel régulièrement à un BOB, vérifiez si vous possédez une assurance conducteur. Ainsi la personne qui prend le volant pour vous aider sera couverte pour ses dommages corporels en cas d'accident en tort.