Etes-vous couvert dans tous les cas ?

En plus de votre R.C. Auto, vous avez souscrit une assurance omnium, la protection juridique et l’assurance conducteur. Mais êtes-vous vraiment couvert en toutes circonstances ?

Pour la R.C Auto, la loi prévoit que l’assureur est tenu d’indemniser les victimes mais dans certains cas, l’assureur peut décider de récupérer une partie de cette indemnisation auprès de la personne responsable de l’accident.

Pour l’assurance omnium, l’assistance juridique et l’assurance conducteur, la loi ne prévoit rien. C’est votre contrat qui fixera les cas pour lesquels vous n’êtes pas couverts.

En pratique il peut s’agir des circonstances suivantes :
• La conduite sans permis ;
• La conduite en état d’ivresse ou sous l’influence de drogues ;
• Les accidents provoqués intentionnellement ;
• La participation à des courses non autorisées ;
• Les éléments de tuning non déclarés ;
• Les cyclomoteurs dont la puissance a été trafiquée ;
• Le non-paiement de la prime d’assurance.

Les conseils Wikifin

  • Ne prenez jamais le volant après avoir bu ou si vous n'avez pas un permis de conduire valable. 
  • Déclarez toujours l’ensemble des risques à couvrir à votre assureur. N’oubliez pas de mentionner tout accessoire ou modification de votre véhicule. Si vous êtes adepte du tuning, veillez à transmettre toutes les informations nécessaires à votre assureur : la puissance réelle de votre moteur, le montant total des accessoires montés sur votre voiture, etc.
  • Payez toujours votre prime d’assurance dans les temps.