Qu’est-ce qu’un risque en assurance ?

Dans le jargon des assurances, un risque est un événement incertain qui pourrait se produire indépendamment de la volonté de l’assuré. Il peut s’agir d’un événement dont on craint les conséquences financières (un accident de la route par exemple), mais il se peut également que ce soit un événement positif (avoir atteint l’âge de la retraite par exemple).

L’assureur peut déterminer les limites dans lesquelles il accepte de couvrir le risque. Il peut déterminer notamment les cas dans lesquels il ne souhaite pas intervenir. Ce sont les exclusions.

Certaines exclusions sont prévues par la loi et on ne peut pas y déroger dans le contrat. C'est le cas par exemple des dommages causés intentionnellement par l'assuré ou les personnes couvertes par le contrat. Ce type de dommage ne peut jamais être couvert. D’autres exclusions peuvent être prévues dans la loi mais l'assureur peut quand même décider de les couvrir. Par exemple les dommages causés par les chevaux de selles en assurance R.C. Familiale ou les dommages causés alors que l’assuré était en état d’ivresse.

Si votre situation change en cours de contrat ou que le risque évolue, pensez à adapter votre contrat en conséquence. Des sanctions sont prévues par la loi si ces changements ne sont pas déclarés à l’assureur. Ces sanctions peuvent être de différentes natures : adaptation du contrat, résiliation du contrat (cela signifie qu’il est mis fin au contrat à partir d’une certaine date), réduction de la prestation (l'assureur diminue le montant du remboursement) etc. Bien entendu, cette règle ne vaut pas pour les assurances maladies ou assurances-vie puisque, dans ces cas, l’évolution de la santé de l’assuré est justement le risque que celui-ci a voulu assurer.

Le conseil Wikifin

  • Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance, veillez à décrire le risque aussi exactement et complètement que possible. Une fausse déclaration pourrait entraîner l'annulation de votre assurance.